Le PS confirme son ambition de 500.000 militants en 2017

  • A
  • A
Le PS confirme son ambition de 500.000 militants en 2017
@ MAXPPP
Partagez sur :

A l'occasion de ses "Etats généraux", le Parti Socialiste a voulu samedi faire peau neuve en adoptant un vaste programme de "réorganisation".

Le Parti Socialiste veut faire peau neuve. Le PS a adopté un vaste programme de "réorganisation", Jean-Christophe Cambadélis ne voulant plus d'une formation de "happy few", mais ouverte sur la société. L'objectif de ses dirigeants est de parvenir à un parti de 500.000 adhérents d'ici 2017.

>> LIRE AUSSI - Le PS veut 500.000 militants en 2017

"Nous adresser à tous ceux qui sont autour de nous". "Le PS est un parti (...) réservé à des spécialistes et des professionnels de la politique. Nous voulons l'élargir et s'adresser à tous ceux qui sont autour de nous" et en particulier aux "800 à 900.000 sympathisants" du Parti Socialiste, a déclaré le premier secrétaire à l'issue des travaux du Conseil national, le "parlement" du parti.

"Il faut faire en sorte que nos sympathisants décident de franchir le pas en adhérant. Le PS n'est pas réservé à des happy few qui connaissent les tenants et aboutissants de la vie politique", a-t-il insisté lors d'une conférence de presse.

>> LIRE AUSSI - Manuel Valls, candidat préféré des sympathisants PS en 2017

Passer de 150.000 militants à 500.000. Pour se faire, Jean-Christophe Cambadélis a adopté le rapport du secrétaire national du PS aux élections, Christophe Borgel, sur la "réorganisation" du PS. L'objectif de ses dirigeants est de parvenir à un parti de 500.000 adhérents d'ici 2017, Jean-Christophe Cambadélis se déclarant confiant d'y parvenir. Le PS compte actuellement 150.000 militants, dont seulement 60.000 à 70.000 à jour de cotisation, contre 170.000 fin 2013.

>> LIRE AUSSI - Cambadélis officiellement élu premier secrétaire du PS

Des politiques militants mieux formés. "Face au constat d'un parti qui se rétracte, il s'agit de mettre en œuvre la stratégie d'un parti qui s'ouvre", souligne Christophe Borgel dans le préambule de son rapport. Les efforts de cette "rénovation organisationnelle" porteront entre autres sur la formation politique des militants.

Mais aussi comment les fidéliser et renforcer des liens avec les sympathisants socialistes. Et enfin ouvrir aussi le parti à la société par le biais de "forums thématiques continus, pour redevenir audible et pertinent". Le PS veut également chambouler sa communication, en particulier sur le net, et entend par exemple, dès le mois prochain, diffuser chaque soir depuis un studio TV la position du parti sur un sujet d'actualité.

Le calendrier du Congrès de Poitiers élaboré. Le Conseil national a arrêté d'autre part son calendrier menant au Congrès du 5 au 7 juin à Poitiers : dépôt des contributions le 7 février, vote des militants sur les motions le 21 mai, suivi le 28 de l'élection du premier secrétaire (les premiers signataires des deux motions arrivées en tête seront en concurrence). Le Congrès de Poitiers entérinera les résultats du scrutin.