Le Foll : "Il n’y aura pas de primaire entre le président de la République et le Premier ministre !"

  • A
  • A
Partagez sur :

Stéphane Le Foll, invité de la matinale d'Europe 1, estime impossible une candidature de Manuel Valls, Premier ministre, face à celle, toujours hypothétique, de François Hollande.

INTERVIEW

Alors que Claude Bartolone a appelé François Hollande et Manuel Valls à se présenter à la primaire de la gauche en janvier, le Premier ministre a laissé entendre dimanche, dans un entretien au JDD, qu’il se préparait à annoncer sa candidature. Une hypothèse balayée lundi matin par Stéphane Le Foll, porte-parole du gouvernement, au micro d'Europe 1.

"Ça n’existe pas !" "Il n’y aura pas de primaire entre le président de la République et le Premier ministre ! Les choses doivent être dites, et de manière claire. Ça n’existe pas !", a-t-il martelé. "Ça ne peut pas s’imaginer, sauf dans les esprits qui ont un peu trop tendance a confondre leur ressentiment personnel avec l’intérêt des Français", tacle encore ce proche de François Hollande à l'attention du président de l'Assemblée nationale, Claude Bartolone, que l'on dit particulièrement blessé par le livre des confidences de François Hollande.

Des rumeurs de remaniement. "Il en a la possibilité mais, à ce moment-là, il n’est plus Premier ministre", a-t-il cependant nuancé, ce qui revient à évoquer, implicitement, une possible démission de Manuel Valls. Comme chaque semaine, ce dernier et François Hollande doivent déjeuner ensemble lundi, à l’Elysée. La veille, le Château a dû démentir une information du Parisien, évoquant un remaniement qui pourrait voir le Premier ministre quitter Matignon.