Le FN fait de l'entrisme dans le monde de la santé

  • A
  • A
Partagez sur :

LES SECRETS POLITIQUES - Un collectif santé va être lancé avant les régionales de décembre prochain.

Le Front national continue à tisser sa toile, avec un objectif clair : gagner en influence dans la société civile. Après le monde de la culture la semaine dernière, il va prochainement s'attaquer au monde de la santé. Et de l’avis d’un cadre du parti, "c’est un gros morceau".

Le collectif sera mis en place avant les régionales de décembre prochain. Le principe, comme pour les cinq autres collectifs déjà existants : installer une association affiliée au Rassemblement Bleu Marine, une sorte d’antichambre du FN. Une approche catégorie par catégorie qui permet de toucher une partie de la population avec un discours particulièrement ciblé et de mettre en place des relais d’opinion un peu partout.

Selon le Front national, ce collectif santé est né de la pression de la base, des messages reçus de la part de médecins, d’infirmiers, de pharmaciens. Leurs griefs ? Paupérisation de la profession, multiplication des déserts médicaux, mais aussi manque de moyens de l’hôpital ou problématique de la religion auxquels sont confrontés les médecins avec leurs patients. Autant dire qu'à écouter les responsables du FN, ils n'ont pas grand-chose à faire pour surfer sur le malaise. Marylise Lebranchu, la ministre de la Fonction publique, a même commandé une enquête qui atteste que le FN a déjà gagné en influence depuis 2012 dans la fonction publique hospitalière.