Sa candidature en Bretagne ? "On a le temps", élude Le Drian

  • A
  • A
Sa candidature en Bretagne ? "On a le temps", élude Le Drian
@ Europe 1
Partagez sur :

INTERVIEW E - Le ministre de la Défense a refusé de confirmer qu'il pourrait être candidat aux régionales de décembre prochain.

L’INFO. François Hollande a bien fait de profiter de son regain de popularité post-attentats terroristes. Les deux-tiers des Français (67%) pensent désormais qu’il est un "mauvais président", selon un sondage Odoxa pour le Parisien/Aujourd'hui en France publié samedi. Ce qui n’inquiète pas outre-mesure un de ses plus proches ministre, Jean-Yves Le Drian, invité dimanche matin du Grand Rendez-Vous Europe1-Le Monde-I Télé.

>> LIRE AUSSI - Hollande et la com' : ça va mieux, docteur ?

"Le président a tracé la feuille de route pour la France, notamment pour la revitalisation économique. Je trouve que le président de la République a fait preuve, au cours de cette période, d’une grande maitrise, d’un esprit de décision remarquable. Il s’est manifesté comme il est, un grand chef d’Etat", a estimé le ministre de la Défense.

>> LIRE AUSSI - Attentats : pour la majorité des Français, Hollande n'a pas changé

"L’UMP a ses problèmes, qu’il les règle." Interrogé sur "l’esprit du 11 janvier", sur lequel François Hollande a dit vouloir surfer, Jean-Yves Le Drian a rejeté l’idée que cela serait, aussi, pour mettre à mal l’UMP. "Je ne crois pas que le président de la République veuille liquider tel ou tel parti. L’UMP a ses problèmes, qu’il les règle."

"Mon temps est celui de l’action". Quant à son éventuelle candidature aux régionales en Bretagne, le ministre de la Défense a préféré botter en touche : "on vient de passer beaucoup de temps à parler de menaces et de la sécurité de notre pays… Vous voyez que je suis bien occupé. Le président m’a confié une mission exigeante, difficile, et c’est aussi une mission passionnante. Mon temps est celui de l’action. Ce n’est pas au moment où on parle d’Ukraine, de Daech, de Boko Haram que je vais parler d’élections qui auront lieu en décembre. On a le temps de parler de tout ça."

>> LIRE AUSSI -  Le Drian candidat pour les régionales en Bretagne ?