Le CFCM va boycotter le dîner du Crif après les propos de Cukierman

  • A
  • A
Le CFCM va boycotter le dîner du Crif après les propos de Cukierman
@ THOMAS SAMSON / AFP
3397 partages

INFO E1 - Le Conseil Français du Culte Musulman estime que les propos tenus par le président du Conseil représentatif des institutions juives de France sont "irresponsables et inadmissibles".

Roger Cukierman 23.02.2015 1280x640

L'INFO. "Il faut dire les choses : toutes les violences aujourd'hui sont commises par des jeunes musulmans. Bien sûr, c'est une toute petite minorité de la communauté musulmane et les musulmans en sont les premières victimes". Les propos de Roger Cukierman, président du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif), lundi matin sur Europe 1, ont créé la polémique. Pour lui, le terme d'"islamo-fascisme", repris la semaine dernière par Manuel Valls, "correspond assez bien à la réalité". Des propos qui ont poussé le Conseil Français du Culte Musulman (CFCM) a décidé de boycotter le traditionnel repas du Crif, lundi soir, selon les informations d'Europe 1.

>> LIRE AUSSI - Marine Le Pen "irréprochable" ? Roger Cukierman précise son propos

"Des déclarations irresponsables et inadmissibles". "Le Bureau Exécutif du Conseil Français du Culte Musulman (CFCM) réuni ce jour à la Mosquée de Paris, a pris connaissance avec consternation des propos tenus ce matin même par le Président du CRIF, Roger Cukierman, sur les ondes d'Europe 1. Considérer que "toutes les violences aujourd'hui sont commises par des jeunes musulmans" et que son approbation de l'expression "islamo-fascisme" sont des déclarations irresponsables et inadmissibles qui contreviennent au principe même du vivre-ensemble", peut-on lire dans un communiqué dont Europe 1 a pris connaissance avant sa publication. Et le CFCM de conclure qu'il "ne peut accepter que la composante musulmane de France soit aujourd'hui l'objet d'attaques aussi graves qu'infondées. Compte tenu des déclarations du président du CRIF, le CFCM juge inopportun de participer au dîner du CRIF de ce soir".

>> LIRE AUSSI - Hollande : "profaner, c'est insulter toutes les religions"