Laura Flessel, ministre la plus appréciée des Français

  • A
  • A
Laura Flessel, ministre la plus appréciée des Français
Parmi les membres du gouvernement, l'ancienne escrimeuse est celle qui recueille le plus d'opinions favorables.@ LUDOVIC MARIN / AFP
Partagez sur :

68% des Français se disent satisfaits de l'action de la ministre des Sports, selon un sondage Ifop pour le "JDD" publié dimanche. Muriel Pénicaud recueille en revanche le plus fort taux de mécontentement.

Si seulement 35% des Français se disent satisfaits du début du quinquennat d'Emmanuel Macron, le gouvernement semble lui bénéficier d'une assez bonne cote de popularité, à en croire un sondage de l’Ifop pour le JDD, publié dimanche. Parmi les principaux ministres, c'est celle chargée des Sports, Laura Flessel, qui recueille le plus d'opinions favorables. La ministre du Travail, Muriel Pénicaud, ne peut pas en dire autant.

Flessel, Le Drian et Vidal ont la cote. Avec 68% de satisfaits, la double championne olympique d’escrime Laura Flessel figure tout en haut d'un podium également occupé par le ministre de l'Europe et des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian (59%) et la ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation Frédérique Vidal (57%), qui, selon le Journal du Dimanche, "profite sûrement du bon accueil réservé à son plan pour les étudiants et la fin du tirage au sort pour l’entrée à l’université".

Darmanin, Le Maire et Pénicaud font des mécontents. L'opinion semble en revanche plus divisée à l'égard du Premier ministre Édouard Philippe (54%) et de celui de la Transition écologique, Nicolas Hulot (50%). Enfin, Gérald Darmanin, aux Comptes publics (46%), Bruno Le Maire à l'Économie (46%), et surtout la ministre du Travail Muriel Pénicaud (44%), sont appréciés par moins d'un Français sur deux, selon ce sondage.

"Il n'y a pas de ministre faible". Seuls douze points séparent ainsi Frédérique Vidal, troisième, de Muriel Pénicaud, quinzième. "C’est la spécificité de cette équipe : il y a un bloc monolithique, un “pack”, et pas de ministre faible qui fragilise l’édifice. En 2012, entre Pierre Moscovici et Laurent Fabius, l’écart était de 29% à 61%", note Frédéric Dabi, directeur général adjoint de l'Ifop.

Les Français préfèrent les experts. Au-delà de la popularité des ministres, le sondage pointe aussi le discrédit des politiques dans l'opinion publique. Quelque 85% des personnes interrogées disent préférer "un gouvernement composé d’experts reconnus dans leurs domaines d’action respectifs", quand à peine 15% plaident pour "un gouvernement composé de personnalités avec une grande expérience politique".

*L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 1 001 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 30 au 31 octobre 2017.