L'ancien conservateur des musées de France rend sa Légion d'Honneur

  • A
  • A
L'ancien conservateur des musées de France rend sa Légion d'Honneur
@ JACQUES DEMARTHON / AFP
Partagez sur :

Alain Nicolas a décidé de rendre sa distinction pour protester contre la remise de la Légion d'Honneur au prince héritier d'Arabie Saoudite.

Alain Nicolas, ancien conservateur en chef des musées de France, a décidé de rendre sa Légion d'honneur. L’anthropologue et préhistorien a expliqué, dans une lettre adressée à François Hollande, vouloir protester contre la remise de cette même distinction au prince hériter d'Arabie Saoudite.

"Ayant moi même été décoré en 2002 par le président Chirac, je considère votre geste de président de la République comme une insulte personnelle et collective insupportable. C'est pourquoi j'ai décidé de mon retrait de cet ordre où je ne souhaite pas figurer au côté de telles personnalités qui ne partagent pas les valeurs humaines et démocratiques de la France", a écrit Alain Nicolas, rapporte Libération



Tollé après la remise.La remise de la Légion d'Honneur au prince héritier d'Arabie Saoudite, le 4 mars dernier, a provoqué un tollé. François Hollande a décoré Mohammed ben Nayef ben Abdelaziz Al Saoud, également ministre de l'Intérieur d'Arabie saoudite, en toute discrétion. Cette visite, inscrite à l'agenda présidentiel, n'avait fait l'objet d'aucune communication de l'Elysée, vendredi.

L'Agence de presse saoudienne SPA avait pour sa part rendu compte de cette visite, signalant qu'elle avait été l'occasion de cette décoration. Depuis le début de l'année, le régime saoudien a procédé à 70 exécutions, la dernière ayant eu lieu ce dimanche avec la décapitation d'un Saoudien condamné à mort pour meurtre.