La sortie de la Grèce de la zone euro, un scénario à l'étude ?

  • A
  • A
Partagez sur :

SECRETS POLITIQUES - Les ministres des finances des 19 pays de l’Eurogroupe se réunissent lundi pour évoquer le sort de la Grèce. 

L’hypothèse d'une sortie de la Grèce de la zone euro est évoquée à quelques jours d’intervalle par un commissaire européen et par un ministre de Bercy. Preuve que le sujet est pris très au sérieux. Le président français lui même évoque le dossier en privé : "il y a 5 ans, si la Grèce était sortie de la zone euro, cela aurait entrainé l’Espagne, l’Italie, le Portugal. Aujourd’hui, ce ne serait plus le cas".

grece, crise, euro, drapeau, 640, afp

© AFP

Le ministre grec des Finances pose-t-il problème ? François Hollande avait pourtant été le premier à féliciter Alexis Tsipras après son élection. Mais désormais, le chef de l’Etat a pris ses distances. Ce qui pose aussi problème, c’est la personnalité du ministre grec des Finances, Yanis Varoufakis. Le professeur d’économie a tendance à vouloir faire la leçon et il commence déjà à énerver tout le monde à Bruxelles.

>> LIRE AUSSI - Grèce : des négociations difficiles en vue avec l'UE

"Ils sont sur une autre planète". La commission européenne attend surtout de l’équipe Tsipras qu’elle honore les engagements qui ont été pris par  ses prédécesseurs. C’est la règle à Bruxelles mais les dirigeants grecs ne sont pas prêts à toutes les concessions. "Ils sont sur une autre planète", nous confiait récemment l’un de ceux qui doivent négocier avec la Grèce au nom de la France.

>> LIRE AUSSI - Sapin : "la Grèce devra rembourser la dette"

Se fâcher pour mieux se réconcilier ? C’est souvent la règle en Europe : après un coup de pression, un accord finit par être trouvé. "Au début, il y a toujours une très grande indulgence vis à vis des nouveaux arrivants, une sorte de cadeau bonus", lâche François Hollande, qui, lui aussi, est passé par la case "petit nouveau" en 2012.