La cote de popularité d'Hollande au plus bas

  • A
  • A
La cote de popularité d'Hollande au plus bas
@ MARTIN BUREAU / POOL / AFP
Partagez sur :

La cote de popularité de François Hollande a atteint en avril son plus bas depuis son élection avec 85% d'opinions négatives, selon un sondage Ifop pour le JDD. 

Trois jours après son exercice télé face à des Français, la popularité de François Hollande est au plus bas. Selon un sondage Ifop pour le JDD publié dimanche, le chef de l'Etat a perdu 3 points de popularité par rapport au mois dernier, pour atteindre 14% d'opinions positives. 

Sarkozy atteignait 28% de bonnes opinions. 85% des Français sont mécontents de l'action du chef de l'Etat (+3) (1% ne se prononçant pas). Les Français les plus mécontents sont ceux qui exercent des professions intermédiaires (88%) et ceux âgés de 35 à 49 ans. Les femmes sont un peu plus mécontentes que les hommes (86% contre 84%). Les Français sympathisants du parti Les Républicains sont les plus insatisfaits (96%), suivis de ceux du Font National (95%). Les sympathisants du parti Socialiste sont les moins sévères (56% d'insatisfaits). A la même période de son quinquennat (avril 2011), l'ex-président Nicolas Sarkozy totalisait deux fois plus de satisfaits (28%). 

Manuel Valls aussi au plus bas.Manuel Valls, avec 25% de satisfaits (-2), atteint lui aussi son niveau le plus bas depuis avril 2014. 74% des Français sont mécontents de l'action du Premier ministre (+2) (1% ne se prononcent pas), les hommes plus que les femmes (75% contre 71%). Les plus mécontents sont les ouvriers (80%), les Français âgés de 35 à 49 ans. Les sympathisants du FN sont les plus insatisfaits du chef du gouvernement (90%), suivis de ceux du Front de gauche (81) puis des Républicains (80%). Mais contrairement à ce qui se passe pour le président, une majorité de sympathisants PS sont satisfaits de Manuel Valls (54%, - 3 points).  Sondage réalisé du 7 au 16 avril, en ligne et par téléphone, auprès d'un échantillon représentatif de 1.998 personnes de 18 ans et plus, avec la méthode des quotas.