Juppé : "nous avons tous intérêt à sortir l'Iran de son isolement"

  • A
  • A
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - L’ancien ministre des Affaires étrangères salue la position de fermeté de la France dans le dossier iranien

L'INFO. Mardi 31 mars à minuit, c'était la date butoir à laquelle les négociateurs iraniens, américains, français, britanniques, russes, chinois et allemands (connus comme le groupe 5+1) devaient s'entendre sur un accord sur le nucléaire iranien. Ce délai a expiré, mais les discussions doivent reprendre mercredi pour tenter d'arracher cet accord. Pour Alain Juppé, invité mercredi matin d'Europe 1, "ce sont des négociations absolument stratégiques".

"Il faut remettre l'Iran autour de la table". "Nous avons tous intérêt à sortir l'Iran de son isolement. Il faut le remettre autour de la table. Il ne se fera rien en Syrie sans que l'Iran ne participe à la négociation. Ce n'est plus Bachar el-Assad qui compte, ce n'est plus qu'un pion. Cela dit, il faut que l'accord nous donne toutes les garanties que l'Iran n'accède pas à l'arme nucléaire. Ce sont des négociations difficiles et je pense que la France a raison de mettre la barre haute", a estimé l'ancien ministre des Affaires étrangères. "Je pense qu'il y a une convergence d'intérêt pour qu'on aboutisse".

>> L'intégralité de l'entretien en vidéo :



>> LIRE AUSSI - La saga du nucléaire iranien s'achemine vers son dénouement

>> LIRE AUSSI - Uranium, sanctions… ce que contient le dossier du nucléaire iranien

>> VIDÉO - Ali Ahani, ambassadeur de l'Iran en France : "nous ne cherchons pas l'arme nucléaire"

>> LIRE AUSSI - Nucléaire : un accord d'ici lundi ? "Impossible", juge l’Iran