Juppé : les départementales, "un succès de la stratégie d'union"

  • A
  • A
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - Le maire de Bordeaux continue de penser que François Bayrou a sa place aux côtés de l'UMP.

L'INFO. La droite s'est assez largement imposée lors des élections départementales et Nicolas Sarkozy veut désormais faire fructifier cette victoire. Sauf que pour Alain Juppé, invité mercredi matin d'Europe 1, c'est l'ensemble de l'UMP qui a gagné et non son président, dont il récuse la stratégie d'attaque à tout va contre Manuel Valls.

"C'est un succès de l'UMP et donc de son président". "Il faut faire notre travail d'opposition. Je vous rappelle que c'est moi qui ai préconisé un combat frontal contre le FN et ses propositions pour ouvrir les yeux des électeurs." Est-ce à dire que, dimanche dernier, c'est la stratégie Juppé qui l'a emporté ? "Sortons de ces jeux puérils… Monsieur Canteloup a dit tout ce qu'il y avait à dire… (rires). C'est un succès de l'UMP et donc de son président. C'est un succès de l'ensemble de l'équipe qui a mouillé sa chemise, dont moi car j'ai fait beaucoup de réunions sur le terrain. Et, surtout, c'est un succès de la stratégie d'union que je n'ai cessé de préconiser !"

"C'est normal que le chef du parti en tire profit." Histoire de tempérer encore un peu la victoire de son meilleur ennemi en vue de la primaire de 2016 à l'UMP, Alain Juppé a rappelé qu'aux élections municipales de 2014, "avec la vague UMP, qui avait été plus forte que celle des départementales, Jean-François Copé avait assuré qu'il était l'artisan de cette victoire. Donc c'est normal que le chef du parti en tire profit."

Interrogé sur les raisons de son soutien au MoDem de François Bayrou, alors que cela hérisse les militants UMP, Alain Juppé s'amuse : "cela me fait rigoler doucement. Partout où je suis allé, j'ai vu des équipes UMP-UDI-MoDem. En 2007, moi j'ai été battu car le petit MoDem ne s'est pas désisté pour moi. J'ai pardonne… Je ne cherche pas une revanche personnelle sur le MoDem. Quand il est dans l'opposition à la politique actuelle, il est un de nos partenaires."

Après avoir répété qu'il était catégoriquement opposé à toute alliance avec le FN pour la prochaine élection des présidents des départements, Alain Juppé a jugé que le parti de Marine Le Pen "a raté ses élections départementales. Il n'est pas le premier parti de France et il n'a aucun département. C'est vrai qu'il a progressé et s'est enraciné, mais il n'a pas atteint ses objectifs. Il faut continuer notre travail d'explications."

>> L'intégralité de l'entretien en vidéo :



>> LIRE AUSSI - Départementales : Sarkozy vs Juppé, qui a gagné ?

>> LIRE AUSSI - Pour 2017, l'UMP ouvrira sa primaire au centre

>> LIRE AUSSI - Départementales : ce qu'il faut retenir du deuxième tour