Jouanno : "Ecomouv' est un immense gâchis"

  • A
  • A
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - La sénatrice UDI de Paris regrette que le gouvernement ait abandonné l'écotaxe.

L'INFO. L'écotaxe n'a pas vu le jour, mais elle coûtera tout de même 953 millions d'euros à l'Etat. Deux mois après son abandon, Ecomouv' a passé un accord mardi avec l'Etat pour des compensations financières. Chantal Jouanno, sénatrice UDI de Paris invitée vendredi matin d’Europe 1, a estimé que "c’est un immense gâchis."

>> LIRE AUSSI - L'Etat solde le dossier Ecomouv'

"Aujourd’hui, qui paye la facture ? C’est le particulier !". A l’origine, le principe était de faire payer les pollueurs. Et on a enterré l’écotaxe, à laquelle j’étais favorable même si elle était impopulaire auprès des transporteurs routiers. Et aujourd’hui, qui paye la facture ? C’est le particulier ! On a augmenté de 4 centimes d’euros la fiscalité sur l’essence et le diesel, c’est pour financer le transport public", a assuré l'ancienne secrétaire d’État à l'Ecologie.

>> LIRE AUSSI - Ecomouv' ferme ses portes et licencie

"Le principe pollueur-payeur doit être respecté". Interrogé sur les responsabilités dans ce dossier, initié par la droite puis enterré par la gauche, Chantal Jouanno est catégorique : "c’est le gouvernement qui a refusé d’ouvrir ce dossier pour ne pas avoir de problème. On a une ministre de l’Ecologie qui estime que toute taxe dans ce domaine est nécessairement punitive, alors que, pour moi, le principe pollueur-payeur doit être respecté. Le gouvernement a abandonné ce bon principe, il a manqué de courage". Un Nicolas Sarkozy au pouvoir aurait-il, lui, appliqué l’écotaxe ? "Je pense, oui. Sur ce dossier, il a eu le courage de le lancer dès le départ."

"Les discours de Hollande sont parfaits, mais...". Quant à François Hollande, qui a considérablement verdi son discours ces dernières semaines, Chantal Jouanno a affirmé que le président a "intérêt politiquement à faire de la conférence climat un succès. Car c’est la seule petite note de lumière qu’il a en 2015. Ses discours sont parfaits, mais dans les actes, c’est une baisse du budget du ministère de l’Ecologie de 20% en 2 ans, c’est l’abandon de l’écotaxe…"

>> LIRE AUSSI - Et si Hollande reprenait les écolos au gouvernement ?

L'intégralité de l'entretien en vidéo :



Jouanno : "Le gouvernement a manqué de courage...par Europe1fr