Le Pen à propos de Valls : "cela me paraît assez fasciste"

  • A
  • A
Le Pen à propos de Valls : "cela me paraît assez fasciste"
@ AFP
Partagez sur :

POLITIQUE - Le président d'honneur du Front National a réagi sur Europe 1 aux propos de Manuel Valls tenus dimanche lors du Grand Rendez-Vous iTélé/Le Monde/Europe 1.

Alors que Manuel Valls a déclaré dimanche lors du Grand Rendez-Vous avoir peur que la France "se fracasse" sur le Front National, Jean-Marie Le Pen, président d'honneur du parti d'extrême-droit a réagi au micro d'Europe 1.

"Cela me paraît assez fasciste". Jean-Marie Le Pen voit un peu de "délire" dans les propos du Premier ministre. "Je suis tenté de vous dire que cela me paraît assez fasciste comme méthode de présentation". Il estime que Manuel Valls est "génétiquement anti-Front National avant même de devenir Français". "Le caractère haineux de son propos, le visage transfiguré par la colère et l'indignation, tout ça me paraît être des sentiments qu'on prête assez facilement aux fascistes dans les temps anciens", explique-t-il.

Alors que Manuel Valls juge que le FN n'apporte aucune solution et n'a aucun programme, Jean-Marie Le Pen estime que "ce sont des mensonges" mais aussi "des propos dérisoires et de cour d'école" sur un parti qui existe "depuis 40 ans", rappelle-t-il. Il promet de "tenir un exemplaire du programme du FN" à la disposition du Premier ministre. 

Démission de Valls en cas de défaite des socialistes. Aux élections départementales qui auront lieu dans deux semaines, Jean-Marie Le Pen souhaite "le meilleur" à son parti, soit "passer la barre des 30%". Et si le parti socialiste est, en plus de ce score, loin derrière ? Il tranche : "Manuel Valls devrait démissionner". "Démocratiquement parlant s'entend", précise-t-il. 

>> LIRE AUSSI - Valls : "Je revendique la stigmatisation de Marine Le Pen"

>> LIRE AUSSI - Valls sur Europe 1 : ses principales déclarations 

>> LIRE AUSSI - Départementales : la gauche de la gauche crie à la manipulation