Jean-Marie Le Pen "passera" à l'Université d'été du FN

  • A
  • A
Jean-Marie Le Pen "passera" à l'Université d'été du FN
Jean-Marie Le Pen entend bien "passer" à l'Université d'été du Front national.@ AFP
Partagez sur :

"J'irai certainement à un moment ou à un autre" à l'Université d'été du Front national, affirme Jean-Marie Le Pen, qui a été exclu du parti le 20 août.

Jean-Marie Le Pen viendra-t-il samedi après-midi, après un déjeuner-débat organisé par ses soutiens ? Il n'a "pas encore arrêté [sa] décision" mais le co-fondateur du Front national, exclu du parti le 20 août, a l'intention de "passer" à l'Université d'été (UDT) du FN, organisée samedi et dimanche à Marseille.

"Je ne m'interdis pas d'y aller". "J'ai dit que j'irai à l'UDT, donc j'irai. Je ne m'interdis pas d'y aller. J'irai certainement à un moment ou à un autre", a déclaré mardi Jean-Marie Le Pen, affirmant : "n'importe comment, j'y passerai". "Je ne suis ni étudiant, ni professeur. Ces universités me paraissent être un prétexte, mais puisqu'elles se passent à Marseille, capitale de la région dont je suis l'élu à plus d'un titre, il est assez normal que j'y sois" a encore assuré le député européen élu en circonscription Sud-Est en mai 2014.

A Marseille, il veut "rapporter [sa] bénédiction, c'est paraît-il à la mode ces jours-ci", a-t-il ironisé. Il ira aussi "saluer (ses) amis". "Je compte encore beaucoup d'amis dans ce mouvement, dont j'ai été le fondateur et le pilote pendant près de 40 ans", a-t-il assuré.

"Certainement je prendrai une initiative d'expression". Celui qui a été exclu du Front national par une décision du bureau exécutif du parti, sa plus haute instance, entend "évidemment évoquer les problèmes internes, et puis aussi la politique française, et puis aussi la politique internationale". "Certainement je prendrai une initiative d'expression, je le souhaite, à l'intérieur du Front national. Malgré les déclarations de Marine, je pense qu'il est nécessaire qu'il y ait une capacité d'expression des différences. Nous sommes un front, nous n'avons pas tous les mêmes opinions sur tous les sujets. Il est légitime que les différences s'expriment", a argumenté Jean-Marie Le Pen.

Interrogé sur les raisons pour lesquelles il compte se rendre à ce rendez-vous frontiste alors qu'il est exclu du parti, il a répondu : "Moi j'estime être exclu comme adhérent (...) Je ne suis pas exclu comme président d'honneur. Ils ne le peuvent. J'ai été nommé par un congrès (ndlr: en janvier 2011). Je n'ai pas été remis en cause lors du congrès suivant (ndlr: en novembre 2014)". Vendredi soir, Jean-Marie Le Pen a reçu, à son bureau de Saint-Cloud, par un huissier, la notification de son exclusion du parti, une décision qu'il entend contester dans les jours qui viennent en justice.