Jean-Louis Borloo prépare lui aussi son retour

  • A
  • A
Jean-Louis Borloo prépare lui aussi son retour
@ REUTERS
Partagez sur :

NOUVEAU COME BACK - L’ancien patron de l’UDI Jean-Louis Borloo peaufine les détails de son retour sur la scène politique.

Après le retour de Sarko, le retour de Borloo ! Le 6 avril dernier, Jean-Louis Borloo avait été contraint de mettre entre parenthèses sa carrière politique pour des raisons de santé. Après quelques mois de convalescence, l’ancien ministre de Nicolas Sarkozy suit de très près sa succession en cours à l’UDI (Union des démocrates et indépendants). Et dans sa formation politique, tout serait mis en place pour préparer son come back et l’installer dans un fauteuil pour 2017.

Une lettre aux adhérents de l’UDI. Les conditions du retour de Borloo sont même devenues un enjeu du vote interne à l’UDI. Yves Jego, qui est l’un des trois candidats à briguer la présidence du parti centriste, va envoyer en début de semaine prochaine une lettre aux 27.000 adhérents du parti. Parmi ses quatre principaux engagements, il souhaite "organiser l’UDI pour que son seul leader présidentiable actuel, Jean-Louis Borloo, puisse, le jour où il l’aura décidé et selon les modalités qui seront les siennes, à nouveau s’exprimer sur la scène politique et porter nos couleurs".



Borloo s’active en coulisses. "Il ne veut pas s’embarrasser d’un mandat, d’un parti. La seule chose qui peut le faire bouger, c’est servir son pays", confie à Europe 1 l’un des plus vieux fidèles de Jean-Louis Borloo. En attendant, il monte sa fondation pour mieux développer l’énergie en Afrique. L’ancien ministre de l’Ecologie a contacté des élus des grandes villes pour qu’ils mettent la main à la poche et il a réussi à entraîner le sénateur écolo Jean Vincent Placé dans ce projet.



Sarkozy va-t-il aller jusqu’à changer son...par Europe1fr

Lundi, Jean-Louis Borloo sera à Montpellier pour remettre un prix aux entreprises du Languedoc-Roussillon. A cette occasion, il devrait dire un mot de politique nationale. Doucement mais sûrement, il trace les contours de grand son retour sur la scène politique.