Informations judiciaires sur LFI : Mélenchon se félicite de sortir des "griffes de l'arbitraire"

  • A
  • A
Informations judiciaires sur LFI : Mélenchon se félicite de sortir des "griffes de l'arbitraire"
"Nous sortons des griffes de l'arbitraire", a tweeté vendredi Jean-Luc Mélenchon. @ AFP
Partagez sur :

Le chef de file des Insoumis avait dénoncé une "opération politique" après les perquisitions menées à son domicile et au siège du parti.

Jean-Luc Mélenchon a salué vendredi l'ouverture de deux informations judiciaires dans les enquêtes visant ses comptes de campagne pour la présidentielle et les assistants d'eurodéputés de la France insoumise (LFI), se félicitant de "sortir des griffes de l'arbitraire".

"Enfin nous revenons à la normale judiciaire. Un juge d'instruction est désigné. Nous sortons des griffes de l'arbitraire dans lequel sont abandonnées 97 % des procédures qui passent directement de l'enquête préliminaire au tribunal", a-t-il tweeté. Le chef de file des Insoumis avait dénoncé une "opération politique" après les perquisitions menées à son domicile et au siège du parti.



"Le Parquet a donc pris acte qu’il n’était plus en état de poursuivre ces enquêtes", ont indiqué dans un communiqué les avocats de LFI, Mes Mathieu Davy, Mathieu Croiset, david marais, Mickael Regis Jade Dousselin. "Comme nous l’avons demandé [le parquet] se dessaisit au profit de juges indépendants et dans le respect des droits de la défense, nous permettant de présenter nos arguments, et faire valoir nos actes et moyens de procédure", ont-il ajouté.