Indre-et-Loire : des macronistes soutiennent l'adversaire de Marisol Touraine

  • A
  • A
Indre-et-Loire : des macronistes soutiennent l'adversaire de Marisol Touraine
Marisol Touraine reste la candidate de la majorité présidentielle pour le référent départemental de REM en Indre-et-Loire.@ STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Partagez sur :

Sur les 61 membres du comité local d'En Marche!, six ont déclaré leur soutien à l'UDI Sophie Auconie.

Une demi-douzaine de macronistes locaux ont annoncé leur soutien pour le second tour des législatives à l'UDI Sophie Auconie, adversaire de l'ancienne ministre de la Santé socialiste Marisol Touraine, soutenue officiellement par La République en marche! (REM) dans la 3ème circonscription d'Indre-et-Loire.

Six soutiens sur 61 membres. Lors d'une conférence de presse mardi, Gilles Drouet, président du comité local d'En Marche! (61 membres), a estimé qu'"en l'absence de candidat En Marche! sur la 3ème circonscription, on ne peut pas dire aux adhérents ce qu'ils doivent faire. "Certains ont pris la décision de soutenir Marisol Touraine, d'autres de soutenir Sophie Auconie", a-t-il indiqué. Six des 61 membres du comité ont déclaré officiellement leur soutien à la candidate LR-UDI, a-t-il précisé.

Touraine, candidate de la majorité présidentielle. En revanche, pour Philippe Chalumeau, référent départemental de REM et candidat dans la 1ère circonscription, "la candidate de la majorité présidentielle dans la 3ème circonscription reste Marisol Touraine". "Le choix a été fait de ne pas présenter de candidat face à Marisol Touraine car nous savons avoir besoin de gens d'expérience", a-t-il insisté, en assurant qu'Emmanuel Macron avait adressé un message de félicitations à l'ex-ministre socialiste pour sa qualification pour le second tour.

Logo escamoté. REM n'a investi, contre l'avis de ses militants locaux, aucun candidat face à Marisol Touraine, jugée "Macron compatible" par les instances parisiennes du parti. Marisol Touraine s'est par ailleurs attiré le courroux des militants socialistes locaux en escamotant le logo du PS à sa permanence et sur ses affiches une fois la date limite d'inscription passée, au profit de l'unique bannière "majorité présidentielle avec Emmanuel Macron".

À l'issue du premier tour, Marisol Touraine est arrivée en tête avec 28,54% des voix, devant Sophie Auconie avec 20,02%. Cependant, la candidate UDI dispose sans doute de davantage de réserves de voix en raison de la probable abstention massive au second tour des électeurs de La France insoumise (13,70%) et des écologistes (6,60%).