Le retour de Sarkozy ? "Encore quelques heures", dit Hortefeux

  • A
  • A
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - Le député européen, partisan de Nicolas Sarkozy, était l'invité d'Europe 1 vendredi.

Brice Hortefeux, député européen, ami et partisan de Nicolas Sarkozy, était l'invité de Jean-Pierre Elkabbach, vendredi sur Europe 1. S'il n'a pas voulu révéler le calendrier de la prochaine annonce de candidature à la présidence de l'UMP de Nicolas Sarkozy, il a bel et bien confirmé entre les lignes le retour de l'ancien président. "Patientez encore quelques heures", s'est-il amusé. "Ce que je sais, c'est que l'engagement nouveau de Nicolas Sarkozy répond à la fois, d'abord à une attente des sympathisants et des militants de l'UMP", a-t-il déclaré. "C'est un impératif pour l'opposition parce que celle-ci est aujourd'hui inaudible", a-t-il poursuivi. Enfin, pour lui, le retour de Nicolas Sarkozy répond "bien sûr à un espoir".

>> LIRE AUSSI - François Hollande banalise le retour du "candidat" Sarkozy

"Chez Nicolas Sarkozy, il n'y a ni aigreur, ni rancœur, ni nostalgie. La revanche n'est pas dans son moteur. Ce qui est aujourd'hui sa préoccupation c'est la situation de notre pays, c'est ce que vivent nos compatriotes", a insisté Brice Hortefeux.

"Il se déplacera". "S'il s'engage, il s'engage à 2000%", a également affirmé l'eurodéputé. "Ça veut dire qu'il s'exprimera, qu'il fera partager ses convictions, qu'il ira à la rencontre des Français, qu'il se déplacera dans de très nombreuses régions de notre pays". Dans l'optique de la présidentielle de 2017 ? "Si vous voulez me faire dire que son engagement nouveau est un commencement, je vous le confirme", a répondu Brice Hortefeux. Et d'ajouter : "Pour Nicolas Sarkozy, c'est un commencement, tandis que pour beaucoup, François Hollande, ça sent la fin".

>> Regardez l'interview en intégralité :