Hommage national : Valls a-t-il parlé trop vite ?

  • A
  • A
Hommage national : Valls a-t-il parlé trop vite ?
L'hommage aux policiers tués la semaine dernière, mardi aux Invalides.@ AFP / PATRICK KOVARIK
Partagez sur :

INFO E1 - Manuel Valls a annoncé lundi que se tiendrait un hommage national aux victimes des attentats. Mais…

Difficile de trouver une date. Manuel Valls a annoncé lundi que se tiendrait cette semaine un hommage national aux 17 victimes des attaques de la semaine dernière. Mais on ne sait toujours pas quand. Le Premier ministre semble en effet avoir parlé un peu vite. François Hollande, pour sa part, penche pour la semaine prochaine. Mais il reste encore plusieurs questions à trancher.

>> LIRE AUSSI - Valls à l'Assemblée : ces mots qui resteront dans l'Histoire

Une famille y est hostile. C’est la Présidence qui se charge d’organiser cet hommage national, traditionnellement prévu aux Invalides. Or, la famille d’une des victimes de Charlie Hebdo est tout simplement hostile à cette idée. C’est un lieu militaire, ce qui, selon un proche de cette victime, ne colle pas avec les valeurs des dessinateurs.

>> LIRE AUSSI - Hommage à l’Assemblée : Marseillaise et ovations debout

L’Élysée refuse la précipitation. François Hollande a donc chargé sa directrice de cabinet adjointe de recueillir les désirs de toutes les familles, mais aussi les dates des différents enterrements. Hors de question pour le Président de gêner la tenue d’obsèques privées par cet hommage national, public.

François Hollande lui-même s’occupe du dossier. Le chef de l'Etat est en contact permanent, comme depuis le début de la crise, avec son ami Patrick Pelloux, chroniqueur pour Charlie Hebdo et proche des victimes. En clair, l’Elysée, refuse toute précipitation. Et la date de cet hommage national sera connue lorsque toutes ces questions seront tranchées.