Valls à Berlin ? "Un déplacement institutionnel et officiel"

  • A
  • A
Valls à Berlin ? "Un déplacement institutionnel et officiel"
@ CHARLY TRIBALLEAU / AFP
Partagez sur :

POLÉMIQUE - Le Premier ministre a assisté samedi, en Allemagne, à la finale de la Ligue des champions entre le FC Barcelone et la Juventus Turin.

C'est un aller-retour express qui fait couler beaucoup d'encre. Le voyage de Manuel Valls à Berlin pour assister à la finale de la Ligue des champions de football, samedi, en plein congrès du Parti socialiste, a suscité les critiques de la droite et du Front national. Lundi, l'entourage du Premier ministre a toutefois défendu "un déplacement à la fois institutionnel et officiel". François Hollande lui-même est monté au créneau pour justifier le voyage de Manuel Valls.

Des discussions sur l'Euro 2016. Selon Matignon, Manuel Valls s'est déplacé à Berlin pour rencontrer le président de l'UEFA, Michel Platini, avec qui il aurait abordé plusieurs sujets. Le Premier ministre était l'invité de Michel Platini "pour deux choses", a-t-on précisé dans son entourage. La première tient à l'organisation de l'Euro 2016 en France, "des discussions d'organisation en cours de calage", qui ont été abordées lors d'une rencontre avec Michel Platini avant le match.

>> Mise à jour, mardi 8 juin, à 13h28 :

Manuel Valls était accompagné par deux de ses fils pour assister à la finale de la Ligue des Champions, a indiqué mardi l'entourage du Premier ministre, confirmant une information de BFM TV. "La présence des enfants dans l'avion n'ajoute strictement rien au coût de l'affrètement" de l'appareil, a assuré à l'AFP l'entourage du Premier ministre.

Par ailleurs, sur fond de prochaine campagne pour la présidence de la Fifa, "la présence du Premier ministre français au côté du président de l'UEFA qui est français également, est un signal de soutien au travail que fait Michel Platini depuis quelques années", a-t-on fait valoir, en évoquant l'aspect "diplomatie sportive" du déplacement. Ce déplacement ne figurait pourtant pas à l'agenda officiel du Premier ministre.

Matignon a par ailleurs estimé "entre 3.000 et 4.000 euros, même si c'est difficile de chiffrer précisément" le coût par heure de vol d'un voyage en Falcon. Le voyage à Berlin aurait donc coûté autour de 12.000 à 15.000 euros.

Hollande à la rescousse. Plus tôt, François Hollande a justifié l'aller-retour de Manuel Valls à Berlin. "Le Premier ministre avait une réunion avec l'UEFA", a expliqué à la presse le chef de l'Etat, lundi, en marge du sommet du G7 en Allemagne. Il a ajouté que lui-même rencontrerait mercredi Michel Platini.

>> Déplacement du Premier ministre : quelles sont les règles ?