Popularité : Hollande en légère baisse, Sarkozy remonte à droite

  • A
  • A
Popularité : Hollande en légère baisse, Sarkozy remonte à droite
@ AFP
Partagez sur :

71% des personnes interrogées ne font confiance ni à François Hollande, ni à Nicolas Sarkozy pour mener "une politique efficace de lutte contre le chômage".

La cote de François Hollande perd deux points à la suite du remaniement ministériel de mi-février, avec seulement 20% des Français qui jugent positivement son action, et Nicolas Sarkozy poursuit sa reconquête des sympathisants de droite, selon un sondage Odoxa publié mardi.

Pour 80% des Français, Hollande n'est pas un bon président. Quatre Français sur cinq (80%, +2) considèrent désormais que François Hollande n'est pas un bon président de la République. Le chef de l'Etat, qui perd en particulier 5 points auprès des proches de la gauche (avec 43% d'avis favorables), atteint son plus bas niveau depuis novembre 2014, selon cette enquête pour L'Express, la Presse Régionale et France Inter. Manuel Valls s'en sort mieux, avec 35% des personnes interrogées (contre 64%) qui le considèrent comme "un bon Premier ministre".

Nicolas Sarkozy progresse (24%), à égalité avec Laurent Fabius. Alain Juppé conforte sa position en tête des personnalités que les Français soutiennent ou pour lesquelles ils éprouvent "de la sympathie", avec 44% (+1) de réponses positives, devant Emmanuel Macron (36%, -2), François Bayrou (33%, +2) et Christiane Taubira, l'ancienne ministre de la Justice, qui fait un bond de 8 points, à 27%. Nicolas Sarkozy progresse lui de 3 points à 24%, à égalité avec Laurent Fabius, qui gagne 7 points. Mais l'ancien chef de l'Etat gagne 12 points auprès des proches de la droite et du centre, avec 61% d'avis positifs, et réduit son écart avec Alain Juppé qui ne progresse lui que de 3 points dans cette catégorie, pour atteindre 72%, dans l'optique de la primaire à droite de novembre.