Hollande annonce "un grand plan numérique pour l'école"

  • A
  • A
Hollande annonce "un grand plan numérique pour l'école"
@ Reuters
Partagez sur :

RENTRÉE - Le président a visité une école de Clichy-sous-Bois, en ce mardi de rentrée des classes.

François Hollande aussi fait sa rentrée des classes. Le président s'est rendu mardi au collège Louise-Michel de Clichy-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis, accompagné de la nouvelle ministre de l'Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem, et du président de l'Assemblée nationale, Claude Bartolone, qui est député PS de Seine-Saint-Denis. Au cours de sa déclaration, le président de la République y a annoncé "un grand plan du numérique pour l'école".

"Je l'annonce ici, il va y avoir un grand plan numérique pour l'école de la République. Bien sûr que nous aurons besoin des collectivités locales pour accompagner ce processus. C'est déjà fait. Mais l'Etat y mettra aussi tous ses moyens pour former les enseignants, pour assurer partout l'arrivée du très haut débit et pour aussi que les éditeurs de livres puissent également mettre les contenus sous forme numérique de manière à ce que chacun puisse y accéder", a déclaré le chef de l'Etat.

Un énième plan numérique. Cette annonce en rappelle une autre : en décembre 2012, Vincent Peillon, alors ministre de l'Education nationale, avait lui aussi dévoilé une "stratégie numérique globale" pour l'école, qui devait être mise en place dès la rentrée 2013 et jusqu'en 2017. Au programme : de nouveaux outils pour les élèves, des ressources pédagogiques en ligne pour les enseignants ou encore la possibilité d'inscrire son élève au lycée par Internet. Vingt "collèges connectés" devaient servir de laboratoires. Mais "pas moins de quinze plans numériques ont précédé celui d'aujourd'hui", rappelait alors Le Monde.

Signe que les plans gouvernementaux pour faire entrer l'informatique à l'école ne sont pas nouveaux, ce reportage de France 3 datant de 1985. A l'époque, le Premier ministre Laurent Fabius avait annoncé le déploiement de 120.000 ordinateurs destinés aux chères têtes blondes et à leurs enseignants.