Grèce : Hollande et Merkel, la réunion de crise

  • A
  • A
Grèce : Hollande et Merkel, la réunion de crise
@ TOBIAS SCHWARZ / AFP
Partagez sur :

Les deux dirigeants vont se retrouver à l'Elysée pour évaluer la situation. Et exprimer leur position.

Pendant qu'en Grèce, les partisans du "Non" faisaient la fête, les partenaires d'Athènes, eux, tentaient de digérer le résultat du référendum et de penser à l'après. François Hollande s'est ainsi entretenu au téléphone avec le premier ministre Alexis Tsipras, dimanche soir. Un sommet de la zone euro est d'ores et déjà programmé pour mardi soir et un rendez vous majeur aura lieu lundi soir, à Paris, entre François Hollande et la chancelière allemande Angela Merkel.

"Je suis prêt à t'aider mais il faut que tu me laisses t'aider". Pour tous, l'enjeu est d'éviter une sortie de la Grèce de la zone euro. "Il y a un risque réel" reconnaît-on à l'Elysée. François Hollande fera tout pour l'empêcher. Dimanche soir, Alexis Tsipras a téléphoné au président français. "On respecte le vote des Grecs. Tu me dis que tu ne veux pas sortir de l'euro, soit. Mais j'attire ton attention sur le fait que beaucoup de pays d'Europe du Nord sont très remontés. Je suis prêt à t'aider mais il faut que tu me laisses t'aider", a assuré le président français au Premier ministre grec, qu'il tutoie.

Une prise de parole commune Hollande-Merkel. François Hollande est très remonté par l'attitude de Tsipras dans cette crise. Mais la France veut garder une position de médiateur, de facilitateur, pour tenter d'éviter un Grexit. Lundi soir, Angela Merkel et François Hollande à Paris vont évaluer la situation et se poser deux questions. Sur quelles bases sérieuses peut-on reprendre des discussions avec Tsipras ? Comment se préparer à une éventuelle sortie de la Grèce si Tsipras ne joue pas le jeu ? Les deux leaders européens ne se sont pas exprimés à chaud, ils le feront ensemble. Avant de retrouver Alexis Tsipras mardi soir pour un sommet de la zone euro annoncé comme décisif.