François Hollande sur France 2 : les contours d’une intervention à haut risque

  • A
  • A
François Hollande sur France 2 : les contours d’une intervention à haut risque
Le Président avait apprécié le format de son émission "En direct avec les Français", en novembre 2014 sur TF1.
Partagez sur :

Le président de la République sera jeudi soir sur France 2, avec une émission spéciale qui doit préparer le terrain pour sa possible candidature en 2017.

C’est un rendez-vous crucial qui attend François Hollande. Jeudi il passera sur France 2 une heure et demie face aux Français, un exercice minutieusement préparé et d’autant plus périlleux que le chef de l’État traverse une séquence politique particulièrement difficile, avec le recul sur la réforme constitutionnelle et une contestation autour de la loi Travail qui est en train de s’installer dans la durée. Surtout, les derniers sondages l’annoncent systématiquement absent du second tour de la présidentielle 2017.

Plusieurs annonces. Depuis un plateau installé dans les salles fraîchement rénovées du Musée de l’Homme, François Hollande fera face à trois interviewers (David Pujadas, Léa Salamé et Karim Rissouli) pendant quinze minutes en début et en fin d’émission, indique Le Figaro. Un schéma classique, qui devrait permettre au Président de défendre son bilan mais également de faire quelques annonces.

"Un dialogue citoyen". Pour le reste, François Hollande répondra aux interrogations de quatre Français, deux hommes et deux femmes, selon des informations d’Europe 1. Un "Dialogue citoyen", - c’est le titre de l’émission -  fondé sur trois thèmes clefs : l’économie, le terrorisme, et la crise démocratique avec la montée du FN. En effet, le Président avait apprécié le format de son émission "En direct avec les Français",  en novembre 2014 sur TF1, où il avait déjà répondu aux questions de plusieurs Français sélectionnés par la chaîne. TF1 avait réalisé à cette occasion une très bonne audience (7,9 millions de téléspectateurs en moyenne).

Un lynchage en vue ? Pourtant, dans l’entourage du chef de l’État on ne garde pas un souvenir particulièrement heureux de ses derniers passages télé. L’émission de jeudi inquiète d’autant plus : "Cette émission, c'est n'importe quoi ! Hollande va se faire lyncher comme sur TF1 en novembre 2014", souffle un proche conseiller dans les colonnes du Point. La précédente intervention longue du Président à la télévision, en avril 2015 sur Canal +, avait elle-aussi laissé perplexe, enregistrant cette fois un faible score (1,79 millions de téléspectateurs).

Dernière "fenêtre de tir". "Dialogue citoyen" devrait être le point de départ d’une phase d’hyper-communication étalée sur les trois prochains mois. En effet, une réunion de crise organisée à l’Élysée début avril, avec quelques conseillers, des communicants, et des proches dont Ségolène Royal et Emmanuel Macron, a conclu qu’il s’agissait de "l’ultime fenêtre de tir" du président pour remobiliser autour de lui dans l’hypothèse d’une candidature en 2017, relate Le Figaro. Après viendra la coupure estivale, puis une rentrée certainement accaparée par la primaire de la droite. Les 90 minutes de jeudi pourrait donc être les dernières dont dispose François Hollande pour convaincre, sa cote de popularité, malgré un léger mieux en avril, selon un sondage Opinionway pour Metronews et LCI, restant historiquement basse.