François Hollande et Julie Gayet, la Une choc de Closer

  • A
  • A
François Hollande et Julie Gayet, la Une choc de Closer
@ MaxPPP
Partagez sur :

Le magazine people affirme que le président de la République entretient une liaison avec l'actrice.

L’INFO. Julie Gayet, "l’amour secret du président". La couverture fait grand bruit. Jeudi soir, vers 23 heures, le magazine people Closer faisait état d'une édition spéciale "révélant dans un dossier spécial de 7 pages les photos la relation entre le chef de l'Etat et la comédienne" Julie Gayet.

Des photos à l’appui. En 2012, l'actrice avait participé à un clip de campagne de François Hollande où elle qualifiait le candidat à la présidentielle d'homme "humble", "formidable" et "vraiment à l'écoute". Une relation qui aurait évolué vers une histoire d’amour, à en croire l’hebdomadaire, qui publie des photos où l’on devine François Hollande sortant d’un immeuble casqué.

"Autour du jour de l'an, le chef de l'Etat, casque sur la tête, rejoint à scooter la comédienne dans son pied-à-terre où le président a pris l'habitude de passer la nuit", écrit Closer. "Des photos étonnantes, poursuit l'hebdomadaire, qui pose la question aussi de la sécurité du président. Le chef de l'Etat est accompagné d'un seul garde du corps qui protège le secret de ces rencontres avec la comédienne et apporte même les croissants!".

Hollande déplore "les atteintes au respect de la vie privée". Après avoir initialement gardé le silence, le chef de l'Etat a réagi par voie de communiqué. S'exprimant à titre personnel et non en tant que président,  il a "déploré profondément les atteintes au respect de la vie privée", et annoncé "examiner les suites, y compris judiciaires" à apporter à la parution du magazine Closer. Plusieurs membres du gouvernement ont fait part de leur solidarité vis-à-vis du président, à commencer par le premier d'entre eux : "le président de la République François Hollande, en tant que citoyen, a demandé le respect de la vie privée. Il a parfaitement raison, je n'ai rien à ajouter à la déclaration qu'il a faite", a confié Jean-Marc Ayrault à la presse en marge d'un colloque sur la justice à Paris.
 

"Dégueulasse, tout simplement dégueulasse". Le bruit courait depuis des mois dans le Paris médiatico-politique. Julie Gayet avait même porté plainte fin mars 2013 auprès du parquet de Paris pour identifier les auteurs d'une rumeur diffusée sur internet qui lui prêtait une liaison avec François Hollande. Sitôt l’information ébruitée, quelques politiques ont d’ailleurs déjà dénoncé le choix du magazine people, tel Nathalie Mercier, proche de Valérie Trierweiler, la compagne du président :





Sur Europe 1, Daniel Cohen-Bendit a quant à lui jugé cette une "dégueulasse, tout simplement dégueulasse". Toujours sur notre antenne, Jean-Pierre Bel, président du Sénat, a dit douter de la véracité de ces photos "assez curieuses". "Je n’ai pas bien compris ou l’on voulait en venir. Avec ce type de photos, je ne vois pas ce que cela fait avancer. (…) Est-ce que nous devons commenter une annonce d’un journal dont j’ignore les sources et par rapport auquel on doit rester très prudent?"



Bel : "Hollande a droit au respect de sa vie...par Europe1fr


sur le même sujet, sujet,

L'ESSENTIEL - Hollande envisage des suites judiciaires

REACTIONS - Ayrault soutient Hollande

ANALYSE - Hollande ne dément pas

L'INFO POLITIQUE - Un verrou a sauté