Fonction publique : objectif de 2.000 postes supprimés à Bercy en 2019

  • A
  • A
Fonction publique : objectif de 2.000 postes supprimés à Bercy en 2019
(Photo d'illustration.) @ LOIC VENANCE / AFP
Partagez sur :

Le secrétaire d'État chargé de la Fonction publique Olivier Dussopt a fixé cet objectif dans une interview à BFM Business. 

Le gouvernement vise 2.000 suppressions de postes au ministère de l'Action et des Comptes publics en 2019. "Nous avons un objectif autour de 2.000 (suppressions de postes) pour le ministère de l'Action et des Comptes publics dans le cadre de la mise en oeuvre du prélèvement à la source et d'un certain nombre d'outils, dont la numérisation", a déclaré mercredi le secrétaire d'État chargé de la Fonction publique Olivier Dussopt, dans une interview à BFM Business. Le secrétaire d'État a été interrogé sur le détail des 4.500 postes qui seront supprimés dans la fonction publique d'État en 2019.

Un objectif de réduction de 120.000 postes dans la fonction publique. L'objectif d'une réduction de 120.000 postes dans l'ensemble des trois versants de la fonction publique au cours du quinquennat, fixé par Emmanuel Macron lors de la campagne présidentielle, a été rappelé par le secrétaire d'État. Le Premier ministre, Édouard Philippe, avait déjà précisé en août que 4.500 postes seraient supprimés dans la fonction publique d'État en 2019, et plus de 10.000 en 2020.

Le gouvernement entend "mener des réformes structurelles qui génèrent des économies", a souligné Olivier Dussopt, tout en assurant qu'il n'abordait pas les politiques publiques "uniquement" par un "prisme comptable et budgétaire". "Nous ne sommes pas dans la volonté d'un coup de rabot", a-t-il poursuivi après avoir affirmé ne pas vouloir "procéder à des coupes budgétaires totalement aveugles".