Florian Philippot : "Maintenant le système va faire peur aux électeurs"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Le vice président du Front national et candidat en Alsace-Lorraine-Champagne-Ardenne est l'invité d'Europe 1 à l'occasion du premier tour des régionales, dimanche soir.

INTERVIEW

Invité dimanche soir sur Europe 1 à l'occasion du premier tour des élections régionales, Florian Philippot s'est dit "doublement satisfait" des résultats "historiques" du Front national. Le vice-président du parti arrive largement en tête en Alsace-Lorraine-Champagne-Ardenne avec entre 35 et 39,6% des voix. Il a en particulier dénoncé la réaction du "système" qui va commencer selon lui "une semaine de la peur" entre les deux tours.  

Des résultats "historiques". Florian Philippot s'est félicité des résultats au premier tour du FN au niveau national, mais aussi dans la région dans laquelle il est candidat. "Nous sommes manifestement assez largement devant la coalition UMP plus UDI plus Modem", a-t-il souligné. Le vice-président du parti appelle à continuer cette dynamique pour le second tour : "Cette dynamique, il va falloir la conforter, il va falloir l'amplifier pour le vrai changement".

"Une semaine de la peur". Pour Florian Philippot, il va maintenant y avoir une campagne contre le Front national entre les deux tours par "les tenants du système" : "Maintenant, on va essayer de faire peur aux électeurs, les tenants du système vont faire la semaine de la peur", affirme le candidat aux régionales. Il prévient les électeurs : "On va leur faire croire que ça sera la catastrophe dans les régions Front, mais vous ne les croirez plus parce qu'ils ont fait le même coup aux municipales en 2014, et on voit que cela se passe très bien dans les villes Front national".


>Retrouvez les résultats des élections régionales