"Fillon, un candidat avec de nombreux angles d'attaque", estime Florian Philippot

  • A
  • A
Partagez sur :

Le n°2 du FN Florian Philippot estime que François Fillon est un candidat à la portée de Marine Le Pen pour 2017. 

INTERVIEW

François Fillon va remporter (très largement) le second tour de la primaire de la droite. Avec 68,7% des voix contre 31,3% selon de premiers résultats partiels, l'ancien Premier ministre de Nicolas Sarkozy sera donc, sans aucun doute, le candidat de la droite en 2017. Avant même l'annonce de ces résultats, le Front national fourbit déjà ses armes pour l'élection présidentielle. 

"L'augmentation de la TVA, les fonctionnaires en moins". "C'est un candidat où il y a beaucoup d'angles d'attaques", a estimé Florian Philippot dimanche sur Europe 1. "On va rentrer dans les semaines, les mois qui viennent dans le débat et les gens vont découvrir son programme. Ils vont découvrir des attaques très lourdes contre la Sécurité sociale, l'augmentation de la TVA, 500.000 fonctionnaires en moins, la suppression légale du temps de travail". 

"De l'enfumage". "On connaît déjà ça", poursuit Florian Philippot. "Avant, c'était Nicolas Sarkozy qui endossait ce rôle. Ça s'appelle de l'enfumage. Monsieur Fillon a été ministre puis Premier ministre pendant cinq ans. Il endosse donc l'entièreté du bilan de ce qu'il s'est passé pendant ces cinq ans".