Fillon sur le "cabinet noir" : "Je ne sais pas si c'est vrai"

  • A
  • A
Fillon sur le "cabinet noir" : "Je ne sais pas si c'est vrai"
François Fillon soupçonne un "scandale d'État".@ CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP
Partagez sur :

Après sa charge contre François Hollande, François Fillon se réfugie derrière les "allégations" de journalistes… qui démentent avoir jamais affirmé que le président de la République dirigeait un "cabinet noir" contre ses opposants politiques.

François Fillon maintient sa charge contre François Hollande. Mais le candidat LR à l'élection présidentielle tempère ses propos. "J’ai simplement dit que ce livre fait des révélations qui, si elles s’avèrent exactes, sont un scandale d’État", affirme-t-il vendredi dans un entretien publié par Ouest-France.fr au lendemain de sa "mise en cause" de François Hollande. "Je ne sais pas si c'est vrai ! Donc il doit y avoir une enquête."

"On cherchait un cabinet noir, on l'a trouvé, en tout cas, à travers ces allégations", accusait François Fillon jeudi soir, désignant la main du Président dans les révélations de la presse sur les procédures judiciaires le concernant. "L'exécutif n'est jamais intervenu dans aucune procédure judiciaire", avait rapidement démenti l'Élysée, avant que François Hollande s'en prenne au manque de "dignité" de François Fillon.

Les auteurs du livre cité par François Fillon, Bienvenue Place Beauvau, se sont également détachés de l'interprétation du candidat mis en examen, notamment pour détournement de fonds publics. "La seule personne qui croit qu'il y a un cabinet noir à l'Elysée c'est François Fillon", a attaqué le journaliste Didier Hassoux, dénonçant une instrumentalisation de son livre.