Fillon : "Il faut aider le régime" de Bachar al-Assad

  • A
  • A
Partagez sur :

A quelques heures du débat à l'Assemblée nationale sur l'engagement militaire de la France en Syrie, François Fillon était l'invité d'Europe 1.

INTERVIEW

"Nous avons annoncé des vols de reconnaissance permettant d'envisager des frappes si c'était nécessaire, et ce sera nécessaire en Syrie". François Hollande ne fait pas mystère de ses intentions. Mardi après-midi, un débat sera d'ailleurs organisé à l'Assemblée nationale pour évoquer l'engagement militaire de la France en Syrie. Invité d'Europe 1, François Fillon, député LR de Paris, a assuré qu'il "ne s'opposerait pas à ce que des avions français aillent bombarder l'Etat islamique, comme je ne m'étais pas opposé à ce qu'ils le fassent en Irak".

"Cette stratégie ne servira à rien". Pour autant, l'ancien Premier ministre estime que "cette stratégie ne servira à rien. Elle ne fera en rien changer les équilibres stratégiques dans cette région, comme je l'avais dit il y a un an sur les interventions en Irak. Il y a eu 2.000 frappes en Irak, 200 françaises, et l'Etat islamique n'a jamais été aussi fort…"

"Faire une opération massive pour éliminer l'Etat islamique". Quant à attaquer Daech au sol, François Fillon se refuse à répondre précisément, assurant que, selon lui, la meilleure option, pour l'heure, est, "avec la Russie et l'Iran, de faire une opération massive pour éliminer l'Etat islamique. Une opération massive qui nécessite de laisser de côté, pour le moment, la question de l'avenir du régime syrien. Il faut aider le régime de Bachar al-Assad qui, avec tous les défauts qui sont les siens, est sur le point de tomber".