Ces ministres qui quittent le gouvernement

  • A
  • A
Ces ministres qui quittent le gouvernement
Fleur Pellerin quitte le gouvernement.
Partagez sur :

Eviction surprise pour Fleur Pellerin, départs plus ou moins attendus pour Laurent Fabius, Sylvia Pinel et Marylise Lebranchu, retour sur les ministres sortants. 

Ils sont plusieurs ministres à partir et pour certains, c'est une surprise. Laurent Fabius, ministre des Affaires Etrangères, Sylvia Pinel, ministre du Logement, Marylise Lebranchu, ministre de la Décentralisation et de la Fonction publique et Fleur Pellerin, ministre de la Culture, quittent le gouvernement, a annoncé jeudi l'Elysée à l'occasion de son remaniement ministériel.

Laurent Fabius, départ attendu. On savait depuis le début de la semaine qu'il partait au Conseil constitutionnel. Laurent Fabius en quittant le Quai d'Orsay laisse vacant l'un des portefeuilles ministériels les plus convoités. Celui-ci a été confié à Jean-Marc Ayrault, qui effectue son grand retour au gouvernement, après avoir été Premier ministre au début du quinquennat de François Hollande. Manuel Valls lui a rendu hommage mercredi à l'Assemblée  pour son action "à la tête de notre diplomatie", saluée par des applaudissements des députés de gauche dans l'hémicycle. 

Marylise Lebranchu, sortie envisagée. Autre sortie envisagé et confirmée, celle de Marylise Lebranchu du ministère de la Décentralisation et de la Fonction publique, désormais divisé. Elle est remplacée par la députée de Saint-Pierre-et-Miquelon Annick Girardin qui a auparavant été secrétaire d'Etat chargée du Développement et de la Francophonie,

Fleur Pellerin, éviction surprise. C'est une douche froide pour la ministre de la Culture, qui laisse sa place à Audrey Azoulay. Toutes deux étaient condisciples à l'ENA, dans la même promo. Méconnue du grand public, Audrey Azoulay conseillait jusqu'alors François Hollande sur ses dossiers culturels. L'une des principales décisions de Fleur Pellerin aura été de relever fortement le crédit d'impôt pour le cinéma, qui a permis de faire revenir en France des tournages de films et de séries qui avaient tendance à se délocaliser. 

Sylvia Pinel, départ programmé. Le départ de Sylvia Pinel, ministre du Logement était programmé. Elle avait déjà exprimé son intention de rejoindre la Région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées où elle a été élue première vice-présidente. Du côté des radicaux de gauche, son départ est compensé par l'arrivée du patron du parti, Jean-Michel Baylet qui hérite d'un ministère de l'Aménagement du territoire, de la Ruralité et des Collectivités territoriales.