EXCLU - En images : Hollande a assisté à la pièce de BHL

  • A
  • A
EXCLU - En images : Hollande a assisté à la pièce de BHL
@ Yann Revol
Partagez sur :

EXCLU E1 - Le chef de l'Etat s'est rendu vendredi soir au Théâtre de l’Atelier, dans le 18eme arrondissement de Paris, pour assister à Hôtel Europe, la nouvelle pièce de Bernard-Henri Levy.

Après Manuel Valls et Nicolas Sarkozy, c’est au tour de François Hollande de voir Hôtel Europe, la nouvelle pièce de théâtre de Bernard-Henri Levy. Le chef de l’Etat a assisté vendredi à 20h30 à la représentation de Jacques Weber, au Théâtre de l’Atelier, dans le 18ème arrondissement de Paris.

François Hollande est arrivé, seul, au Théâtre de l’Atelier :

François Hollande BHL

© Yann Revol


Plusieurs spectateurs se sont massés autour de lui, notamment pour prendre des photos :

François Hollande BHL

© Yann Revol

Le chef de l’Etat a rencontré Jacques Weber dans sa loge :

jacques Weber et François Hollande

© Yann Revol


Défilé de politiques à la pièce de BHL. Avant Hollande, Manuel Valls et Nicolas Sarkozy ont été voir la pièce de BHL. L’ancien chef de l’Etat s’y était rendu le 12 septembre dernier, avec sa compagne, Carla Bruni. "C'était un moment privilégié, une pièce très importante", a confié l'ex-président à sa sortie de la pièce de théâtre et quelques jours avant l’annonce de son retour en politique.

Manuel Valls était pour sa part présent au Théâtre de l’Atelier, jeudi soir, lui aussi accompagné de sa compagne, Anne Gravoin. Un débat a eu lieu après la pièce. A cette occasion, Manuel Valls a pris la parole pour monter sur l'estrade et prendre la parole. "Le danger est là, l'intolérance et le rejet de l'autre, et les cris de 'Mort aux Juifs' dans les rues de Berlin ou de Paris", a-t-il déclaré.

Weber seul en scène. "Hôtel Europe", long monologue traversé d'indignations et de flamboyances bien dans la manière de son auteur, est porté par l'acteur Jacques Weber. Seul en scène, crinière blanche et silhouette massive, l'acteur incarne avec brio un homme qui sue sang et eau sur le discours qu'il doit donner sur l'Europe à Sarajevo, à l'occasion du centenaire du déclenchement de la guerre de 1914.

Entre diatribe enflammée et café du commerce philosophique, "Hôtel Europe" balaye tous les emportements et écœurements de l'écrivain, dont la gémellité avec le personnage ne peut être niée. BHL fustige "l'Europe gâteuse et poutinisée d'aujourd'hui", plus apte à "sauver le thon rouge en Méditerranée" et à légiférer sur la taille des filets de pêche, qu'à faire de la politique, hier en Bosnie et aujourd'hui en Syrie ou en Ukraine.