Elections régionales 2015 : mode d’emploi

  • A
  • A
Elections régionales 2015 : mode d’emploi
@ JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP
Partagez sur :

COMMENT ÇA MARCHE - Tout ce que vous devez savoir sur les élections régionales dont le premier tour a lieu dimanche.

Après des mois de campagne, le premier tour des élections régionales 2015 se joue dimanche. Un rendez-vous hautement symbolique car c’est le dernier vote national avant la présidentielle de 2017. Mais c’est aussi ce scrutin qui va inaugurer les 13 nouvelles grandes régions métropolitaines créées par la réforme territoriale. Exit donc les 22 régions actuelles. La nouvelle carte entrera en vigueur dès le 1er janvier 2016.

Alors, que doit-on savoir avant de se rendre aux urnes dimanche ? Europe 1 fait le point.

Pour quoi et pour qui vote-t-on ? C’est la première fois depuis 50 ans que les électeurs sont appelés aux urnes en décembre. En 1965, il s’agissait des élections présidentielles, remportées par Charles De Gaulle. Les élections régionales 2015 devaient initialement avoir lieu en mars en même temps que les départementales. Mais elles ont été repoussées du fait de la réforme territoriale.

Les électeurs sont appelés à élire 1.757 conseillers régionaux. Il faut aussi ajouter à ce chiffre les 51 conseillers de l’Assemblée territoriale de Corse, les 51 de l’Assemblée de Martinique et les 51 de l’Assemblée de Guyane. Le passage de 22 à 13 régions n’a d’ailleurs pas modifié le nombre de conseillers régionaux. Ces derniers seront ensuite chargés de nommer le président du conseil régional. Les élus siégeront jusqu’en 2021.

Qui peut voter ? Le scrutin est ouvert à tous les Français, âgés de 18 ans, et plus et qui sont inscrits sur les listes électorales, soit plus de 44 millions de Français. Tous les électeurs de France métropolitaine sont appelés aux urnes. En outre-mer, c’est également le cas partout sauf à Mayotte, où le conseil départemental, renouvelé en mars, cumule les fonctions de conseil régional.

Il faut aussi noter que quelque 800.000 Français ont profité de la prolongation d'inscription sur les listes électorales pour s'inscrire et être en mesure de voter pour les régionales. En effet, au lieu d'une clôture le 31 décembre 2014, les inscriptions ont été autorisées jusqu'au 30 septembre. 

Quel mode de scrutin ? Les conseillers régionaux sont élus au scrutin proportionnel à deux tour avec prime majoritaire.

Concrètement, au premier tour, si une liste obtient la majorité absolue, c’est-à-dire plus de 50% des voix, le scrutin est clos. La liste en tête obtient le nombre de sièges lié à son score et la prime de 25% de sièges. Les autres listes, qui ont recueilli plus de 5% des suffrages exprimés, se répartissent les autres sièges.

Si, personne ne recueille la majorité absolue, un second tour est alors organisé. Mais attention, seules les listes qui ont obtenu au moins 10% des voix peuvent se maintenir. Pour les autres, un autre choix que le retrait peut être possible et si la liste a obtenu au moins 5% des voix : fusionner avec des listes qui, elles, sont au-dessus des 10%. La liste en tête au second tour obtient la prime des 25% des voix. Le reste des sièges est ensuite réparti à la proportionnelle.

A quoi servent les régions ? Le rôle des régions, ou plutôt des super-régions avec la réforme territoriale, est vaste. Ces dernières interviennent aussi bien en ce qui concerne l’éducation et la formation professionnelle, l’économie et l’emploi que les transports et la culture. Le conseil régional est par exemple compétent en ce qui concerne la construction et le fonctionnement des lycées. Il est aussi la seule collectivité à pouvoir accorder des aides directes aux entreprises. La région est également responsable des transports ferroviaires régionaux.

>Retrouvez les résultats des élections régionales