Élection présidentielle : les bureaux de vote fermeront à 19h

  • A
  • A
Élection présidentielle : les bureaux de vote fermeront à 19h
En 2017, les bureaux de vote fermeront à la même heure partout.@ Thierry Zoccolan / AFP
Partagez sur :

Sur décision du Conseil constitutionnel, les bureaux de vote fermeront à 19h partout en France lors de l'élection présidentielle de 2017.

Avis aux électeurs. Les bureaux de vote fermeront à 19h partout en France - sauf dérogation - lors des premier et second tours de l'élection présidentielle en 2017, a annoncé lundi Laurent Fabius, président du Conseil constitutionnel. L'ancien ministre a expliqué que "le vote sera clos à 19 h dans l'ensemble des bureaux avec des dérogations locales possibles jusqu'à 20 h". Les isoloirs fermaient jusqu'à présent à 18h dans les communes faiblement et modérément peuplées. Par cette harmonisation sur l'ensemble du territoire, le Conseil constitutionnel espère ainsi limiter les fuites des premiers résultats avant la clôture officielle du scrutin.

Les parrainages intégralement publiés. Autre modification : les parrainages d'élus nécessaires pour être candidat seront publiés "intégralement et en continu", alors qu'auparavant seuls 500 parrainages étaient publiés. Le Conseil en publiera donc sur son site "la liste actualisée en temps réel" deux fois par semaine, les mardi et vendredi. "La transparence du système des parrainages sera renforcée", a fait valoir Laurent Fabius. Les parrainages ne pourront plus être déposés physiquement au Conseil, mais devront être envoyés exclusivement par voie postale. 

Egalement, les déclarations de patrimoine de tous les candidats seront désormais publiée avant le 1er tour par la Haute autorité de la transparence de la vie publique. Auparavant, seule la déclaration du candidat élu était publiée à l'issue du scrutin.

Calendrier. Le décret de convocation des électeurs devrait par ailleurs être publié "autour du 20 février" et les candidats auront jusqu'au vendredi 17 mars 18h pour transmettre leurs parrainages. Après vérification, la liste définitive des candidats sera ensuite publiée "dans la semaine du 20 mars". Début février, le Conseil constitutionnel désignera par ailleurs environ 2.000 délégués parmi les magistrats judiciaires ou administratifs qui contrôleront le bon déroulement du vote lors du scrutin.