Égalité professionnelle : Marlène Schiappa détaille la "task force" public privé

  • A
  • A
Égalité professionnelle : Marlène Schiappa détaille la "task force" public privé
Marlène Schiappa a dévoilé quelques membres de la "task force" pour favoriser l'égalité professionnelle, dont Antoine Arnault.@ THOMAS SAMSON / AFP
Partagez sur :

La secrétaire d'État à l'égalité femmes-hommes a détaillé les membres de la "task force" public/privé destinée à favoriser l'égalité professionnelle.

Marlène Schiappa, secrétaire d'État à l'égalité femmes-hommes, a détaillé jeudi sur RTL la mise en place d'une "task force" public/privé destinée à favoriser l'égalité professionnelle.

Un dialogue public/privé. "Nous créons une 'task force' public/privé avec le World Economic Forum, co-présidée par deux ministres, Bruno Le Maire et moi-même, et par deux personnalités du monde des entreprises (...)", a-t-elle indiqué. Fin janvier, Marlène Schiappa avait annoncé le principe d'un tel partenariat avec le Forum Economique Mondial pour favoriser l'égalité professionnelle, avec un espace de dialogue public/privé.

Antoine Arnault sera partie prenante. Cette "task force" sera composée de Antoine Arnault, fils du PDG de LVMH, Christelle Heydemann de Schneider Electric, Bernard Michel de Gécina, Sophie Bellon de Sodexo, Nicolas Dufourcq de la BPI, et Sophie Errante de la CDC, a-t-elle énuméré. "On est le premier pays européen à créer cette 'task force'. Le but c'est d'expérimenter, d'innover, de faire tout analyser en temps réel par le World Economic Forum et par des chercheurs indépendants qui puissent nous orienter dans nos politiques publiques", a expliqué la ministre.

"Décloisonner le sujet de l'égalité". Interrogée par ailleurs sur le sens de sa prestation sur les planches mercredi soir pour jouer Les monologues du vagin avec d'anciennes ministres, elle a expliqué qu'il fallait "décloisonner le sujet égalité femme et homme et faire qu'on en parle le plus possible".