Drapeau européen à l'Assemblée : "un symbole religieux" à retirer, selon Corbière (LFI)

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Le drapeau européen est un symbole "religieux" et "marial" en contradiction avec la laïcité, a critiqué mercredi le député de La France insoumise Alexis Corbière.

La polémique sur le drapeau européen n'en finit pas d'opposer les députés insoumis de la majorité macroniste. Après la volonté de Jean-Luc Mélenchon de le voir retiré de l'Assemblée nationale et la réponse d'Emmanuel Macron qui compte le reconnaître pour empêcher qu'il soit enlevé, les parlementaires de La France insoumise ont demandé mercredi le retrait du drapeau européen de l'hémicycle et son remplacement par celui de l'ONU.

Un drapeau inspiré de la médaille pieuse, critique Corbière. Pour Alexis Corbière, député LFI et porte-parole de Jean-Luc Mélenchon, la nature de ce drapeau doit conduire à sa sortie de l'hémicycle : "Son créateur, Monsieur Arthur Heitz (en réalité Arsène Heitz, Ndlr) l'a toujours assumé : c'est un symbole religieux. Cette symbolique du fond bleu et ces douze étoiles est directement inspirée de la médaille pieuse dédiée à la Vierge Marie que monsieur Heitz portait autour du cou."

"Besoin de laïcité". "C'est un symbole marial, volontairement adopté le 8 décembre 1955, le jour de l'Immaculée conception", poursuit le député insoumis, qui place le débat sur le drapeau européen sur le plan de la religiosité. Un peu plus tôt, Jean-Luc Mélenchon avait dénoncé un "emblème européen confessionnel". "Pourtant, plus que jamais, nous avons besoin de laïcité et il importe que les symboles présents dans cette Assemblée soient conformes à cette volonté qui nous rassemble. Oui, laïcité !", a tonné Alexis Corbière.