Dounia Bouzar : "Pour qu'une emprise marche, il faut qu'elle soit en écho avec l'état de la société"

  • A
  • A
Dounia Bouzar : "Pour qu'une emprise marche, il faut qu'elle soit en écho avec l'état de la société"
Partagez sur :

L'anthropologue et directrice du centre de prévention contre les dérives sectaires liées à l'Islam était face à Michèle Cotta, Serge July et Robert Namias dans "Le Club de la Presse", à l'occasion de la sortie de son livre, "Ils cherchent le paradis, ils ont trouvé l'enfer" (Ed. L'Atelier).

Dounia Bouzar était l’invité du "Club de la Presse", vendredi soir. L'anthropologue et directrice du centre de prévention contre les dérives sectaires liées à l'Islam met en garde les parents contre l'islamisme et l'endoctrinement qui se réalise sur Internet et les réseaux sociaux. Dans son dernier ouvrage, "Ils cherchent le paradis, ils ont trouvé l'enfer" (Ed. L'Atelier), elle raconte notamment l'histoire de ces mamans qui se battent pour ramener leurs filles à la maison, après avoir été endoctrinées et envoyées en Syrie.

Les citations marquantes et l’intégralité du Club de la Presse en vidéo :  

"Abu Oumma est notre ennemi numéro 1 en France", car il est l'un des principaux recruteurs d'adolescents pour les enrôler dans le djihad.



Dounia Bouzar dans "Le Club de la Presse...par Europe1fr

"On n'est plus dans un projet politique, mais dans une idéologie totalitaire."



Dounia Bouzar dans "Le Club de la Presse...par Europe1fr

"Les jeunes filles concernées ont toutes un profil humanitaire."



Dounia Bouzar dans "Le Club de la Presse...par Europe1fr

"Si les gens ont peur de l'Islam, ça sert les intérêts des islamistes, parce que la haine des musulmans leur permet de dire qu'il y a un complot contre l'Islam."



Dounia Bouzar dans "Le Club de la Presse...par Europe1fr