2017 : deux Français sur trois ne veulent pas de Sarkozy

  • A
  • A
2017 : deux Français sur trois ne veulent pas de Sarkozy
@ REUTERS
177 partages

SONDAGE - L'ancien président est largement devancé par Alain Juppé. Quant à François Hollande, il est en queue de peloton.

L'INFO. Le suspense va bientôt prendre fin. A la fin de la semaine, Nicolas Sarkozy devrait, selon toute vraisemblance, annoncer sa candidature à la présidence de l'UMP. Mais s'il est toujours aussi populaire chez les sympathisants de droite, l'ancien président va devoir se rabibocher avec l'ensemble des Français, pas franchement emballés par ce come-back. C'est ce qui ressort d'un sondage Ifop-Fiducial pour Paris Match et Sud Radio paru mercredi.

>> A LIRE AUSSI - UMP : comment Sarkozy va dérouler sa campagne

Juppé caracole en tête. Interrogés sur leur volonté de voir certaines personnalités politiques se présenter à l'élection présidentielle de 2017, les sondés sont seulement 36% à choisir Nicolas Sarkozy. L'ancien président est à égalité avec Manuel Valls et François Bayrou, mais derrière Marine Le Pen (38%). Et, surtout, Alain Juppé, son principal adversaire à droite, est loin devant à la première place, avec 44%. Nicolas Sarkozy peut néanmoins se réconforter en regardant son score chez les seuls sympathisants UMP : 85% de soutien contre 66% pour le maire de Bordeaux.

>> LIRE AUSSI - Ces "réseaux jeunes" qui gravitent autour de Sarkozy

Hollande bon dernier. A gauche, Manuel Valls est donc le plus désiré, devant Martine Aubry (30%), Jean-Luc Mélenchon (24%), Arnaud Montebourg (21%) et Cécile Duflot (15%). François Hollande ? Il est classé en dernière position, avec 13%.