Le socialiste Christian Bourquin est mort

  • A
  • A
Le socialiste Christian Bourquin est mort
@ MaxPPP
Partagez sur :

Celui qui avait succédé à Georges Frêche en novembre 2010 à la présidence de la région Languedoc-Roussillon, est décédé des suites d'un cancer du rein.

L'INFO. Agé de 59 ans, le président socialiste de Languedoc-Roussillon et sénateur des Pyrénées-Orientales Christian Bourquin est décédé des suites d'un cancer du rein mardi. Il avait été admis dimanche à l'hôpital Saint-Eloi de Montpellier, où il est mort mardi matin, précise le communiqué de la région Languedoc-Roussillon. Il sera inhumé vendredi à Millas, dans les Pyrénées-Orientales. Christian Bourquin avait succédé à Georges Frêche à la tête de la région en novembre 2010 après sa disparition.

"Un courage qui force l’admiration". Dans un communiqué, François Hollande "présente à la famille de M. BOURQUIN ses plus sincères condoléances et s’associe à la douleur de ses proches." Ce fils d’agriculteurs catalans, titulaire d’un diplôme d’ingénieur, a fait de l’action politique l’engagement de toute une vie. Défenseur passionné de son territoire, il y a exercé tous les mandats : maire de Millas, Président du Conseil général des Pyrénées-Orientales, député, et enfin, Président de la région et sénateur. Jusqu’au bout il a lutté contre la maladie avec un courage qui force l’admiration", peut-on encore lire dans ce texte envoyé aux rédactions.