Darmanin : "nous allons être au rendez-vous des classes populaires et du pouvoir d'achat"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Le ministre de l'Action et des Comptes publics, invité d'Europe matin lundi, a assuré que le budget présenté cet automne permettrait de "protéger les plus populaires".

INTERVIEW

"Nous allons augmenter le pouvoir d'achat, supprimer des impôts, protéger les plus faibles." Lundi matin, Gérald Darmanin a empilé les promesses au micro d'Europe 1. Le ministre de l'Action et des Comptes publics a assuré que l'exécutif allait "être au rendez-vous des classes populaires et du pouvoir d'achat" lors de la présentation de son premier budget, cet automne.

"Protéger les plus populaires". Je suis, par ma construction personnelle et la ville où je suis élue, Tourcoing, très attaché à la défense des classes populaires", a rappelé Gérald Darmanin. "Le budget est un budget qui va protéger les plus populaires." Pour preuve, le ministre cite l'augmentation de l'allocation handicapé et du minimum vieillesse, mais aussi la suppression de la taxe d'habitation, promise à 80% des foyers. "Nous devons rassurer les Français et leur dire de ne pas écouter les démagogues et les prophètes de malheur."

Promesses non tenues. Reste que l'augmentation du pouvoir d'achat promise ne sera pas aussi importante que prévue. En effet, les baisses des cotisations sociales n'auront lieu qu'en deux temps, d'abord en janvier prochain, puis à l'automne 2018, tandis que l'augmentation de la CSG de 1,7%, elle, interviendra dès le 1er janvier prochain. En outre, l'annonce d'un coup de rabot sur les aides au logement a renforcé l'impression de "casse sociale" et d'injustice. Ce qui explique, au moins en partie, le déficit de popularité dont souffre l'exécutif, et notamment Emmanuel Macron, après trois mois de mandat.