Concert du rappeur Black M à Verdun : "cette proposition a été faite par l'Etat"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Un concert du rappeur Black M dans le cadre de la commémoration du centenaire de Verdun fait polémique. Sur Europe 1, Samuel Hazard, le maire de la ville, accuse l'Etat de se défausser sur sa commune. 

C'est un concert plus que controversé. Dans le cadre de la commémoration du centenaire de Verdun, le chanteur Black M a été invité à chanter le soir du 29 mai dans la ville. La polémique sur sa venue a été lancée hier sur les réseaux sociaux, où de nombreux internautes ont dénoncé la violence des chansons du rappeur. Sa venue a également suscité une volée de critiques en provenance essentiellement de l'extrême droite.

Une mauvaise interprétation de "kouffar". En cause, notamment le terme "kouffar" dans un titre du groupe Sexion d'Assaut dans lequel Black M chante un couplet à propos de la France. "Kouffar" est un terme péjoratif, qui signifie "mécréants", aujourd'hui utilisé par les groupes djihadistes pour désigner les occidentaux. Interrogé dans Europe midi, le maire (PS) de la ville Samuel Hazard plaide la mauvaise interprétation. "J'ai eu hier le manager de Black M au téléphone. Le terme de 'kouffar' ne signifie pas dans sa bouche 'mécréant' mais 'celui qui se voile la face'. Il ne faut pas faire d'amalgames entre l'islam et l'islamisme". 

"Youpin". Le terme" youpin" dans les paroles de "Dans ma rue" chantées par Black M a également fait sursauter des internautes. Il s'agit en réalité de la reprise d'un titre de Doc Gynéco. Sur ce point, la réponse de l'édile est évasive : "je ne suis pas certain qu'il faille voir les choses ainsi" dit-il. 

Une choix collectif.Mis en cause pour ce choix, Samuel Hazard assume la venue de Black M mais tient quand même à mettre les choses au point. "Cette proposition a été faite par l'Etat aux différents acteurs. Ce choix a été validé unanimement par la Mission du Centenaire, l'Etat, le département et la région lors d'un comité interministériel" explique-t-il. "C'est un choix collégial et unanime." 

"C'est triste de constater que l'Etat se dédouane sur la ville de Verdun" déplore le maire. Je trouve regrettable que dès qu'il y a une polémique, en plus instrumentalisée par le Front national, l'Etat se défausse sur ma ville." "Après la fin des cérémonies, la Ville de Verdun a souhaité proposer à la population verdunoise et aux jeunes présents un concert de Black M le dimanche 29 mai au soir", affirme en effet dans un communiqué Jean-Marc Todeschini, secrétaire d’Etat chargé des Anciens combattants et de la Mémoire.

Un concert pour les jeunes. Enfin Samuel Hazard tient à distinguer les commémorations à proprement parler et la venue de Black M. "De toute façon, ce concert ne rentre pas dans l'hommage mémoriel. Il est organisé pour les 4.000 jeunes qu'on accueille le 29 mai au soir " conclue-t-il.