Concert de Black M : "le maire de Verdun a subi des pressions inouïes", selon Hollande

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

François Hollande a indiqué mardi qu'il respectait la décision de l'édile, qui a préféré annuler ce concert initialement prévu le jour des commémorations de Verdun.

INTERVIEW

L'annonce de la venue du rappeur Black M aux commémorations de la bataille de Verdun avait suscité un véritable tollé, notamment à l'extrême droite de l'échiquier politique. Le vice-président du Front national, Florian Philippot, était même allé jusqu'à qualifier ce "concert ignoble" de "crachat contre un monument aux morts".

Violence et haine. L'événement, prévu initialement le 29 mai, a finalement été annulé par la mairie. Le maire "a subi des pressions inouïes, de violence, de haine", a regretté François Hollande, mardi sur Europe 1. "Ne voulant pas créer d'incident, il y a renoncé. C'est sa seule décision." La mairie de Verdun a, en effet, justifié cette annulation par les "risques forts de troubles à l'ordre public" que pouvait causer un concert aussi controversé.

Associer les jeunes. Néanmoins, François Hollande considère l'idée même du concert n'était pas une erreur. "Cette initiative était après la cérémonie, pour que des jeunes puissent avoir un moment festif. Je comprends que des jeunes puissent aussi être associés" aux commémorations.