Comment le PS veut booster ses adhésions

  • A
  • A
Comment le PS veut booster ses adhésions
@ THOMAS SAMSON / AFP
Partagez sur :

Le Parti socialiste simplifie et modernise son système d'adhésion. Son objectif : enrayer l'hémorragie de militants.

ENQUÊTE EUROPE 1

Le Parti socialiste fait sa rentrée ce week-end avec son université d'été à La Rochelle. A un an et demi de la présidentielle, il devra prendre à bras-le-corps une urgence : la baisse dramatique du nombre de ses adhérents. Les chiffres fluctuent selon les sources. La direction du PS revendique 130.000 membres, les plus pessimistes parlent de seulement 80.000. Quoi qu'il en soit, l'hémorragie est sévère : en décembre 2006, le PS comptait 280.000 adhérents… Le parti s'est donné un objectif ambitieux : atteindre les 500.000 militants fin 2016. Pour y parvenir, il met en place en ce moment plusieurs dispositifs qui seront tous opérationnels avant la fin de cette année.

Simplification. D'abord, le PS fait un gros effort de simplification. Jusqu'à présent, lorsqu'on frappait à sa porte, il fallait montrer patte blanche : les camarades devaient voter pour accepter votre adhésion ! Désormais, celle-ci est directe et définitive. Autre levier pour ravaler la façade : le numérique. Aujourd’hui, le site du PS n'est qu'une liste lénifiante de communiqués de presse. Mi-septembre, on découvrira donc un site modernisé où chaque adhérent aura son espace personnalisé. A terme, des équipes de militants travailleront à temps plein pour essayer, via les réseaux sociaux, d’entrer en contact avec des citoyens pour les convaincre d’adhérer.

Une adhésion à la carte. Enfin, le parti va proposer une méthode d’adhésion "à la carte". L'objectif est de toucher ceux qui ont envie de s’engager mais ont une vision un peu ringarde du militantisme. Vous pourrez donc prochainement adhérer au PS mais en vous concentrant seulement sur un thème en particulier, par exemple l'éducation ou la ruralité. Dans ce cas, vous ne serez sollicité par le parti que sur la ou les thématique(s) choisie(s). Un système de "militants-experts", en quelque sorte.

L'arsenal est donc en cours de mise en place. Reste à savoir s'il suffira pour atteindre les 500.000 adhérents, un objectif qui paraît aujourd'hui relever de l'utopie.




Adhérer au PS, combien ça coûte ?


Aujourd'hui, l'adhésion coûte 20 euros de frais d'entrée, plus un prix qui dépend d'un calcul complexe en fonction des revenus du nouvel adhérent. Le PS planche toutefois sur une simplification de ce système. Il se pourrait bien que d'ici à la fin de l'année, adhérer au parti coûte tout simplement 20 euros par an, pour tout le monde.