Collard : la baisse du chômage, "une supercherie, une escroquerie"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Le député du Rassemblement bleu Marine a dénoncé mardi sur Europe 1 "un véritable montage" pour faire baisser le nombre de chômeurs. 

Gilbert Collard n’est pas franchement convaincu par la baisse du chômage, annoncé lundi soir. "Si on était au cirque, dans un spectacle de magie, avec pour spécialité l’escamotage, je dirais ‘bravo l’artiste’", a réagi le député du Rassemblement bleu Marine, mardi sur Europe 1. Manière de dire que, pour lui, l’inversion de la courbe du chômage n’est qu’artificielle. "il y a vraiment une manipulation", a-t-il insisté.

"Des emplois soviétiques, payés par les contribuables". "C’est une supercherie de faire croire que le chômage a baissé. Lorsque des historiens sérieux se pencheront sur ce qu’ont fait Manuel Valls et François Hollande, ils parleront d’escroquerie", a assuré le secrétaire général du RBM. "On a un véritable montage pour faire croire que le chômage baisse, alors qu’en réalité il y a les stages qui permettent de faire disparaître certains chômeurs des chiffres. Et puis il y a tous les emplois d’Etat qui sont des emplois soviétiques, puisqu’ils sont payés par les contribuables", a développé le député du Gard.

"On va faire preuve de bon sens". Gilbert Collard s’est toutefois montré moins affirmatif quand il s’est agi d’évoquer le programme du Front national en matière de lutte contre le chômage. "Marine Le Pen va exposer son programme économique en janvier, je lui laisse le privilège d’autorité de le faire", s’est-il justifié.

"La différence entre nous et les autres, c’est qu’on est pragmatique. On a fait tous les constats que les autres n’avaient pas été capables de faire et qu’ils font aujourd’hui. Sur la concurrence déloyale de l’Europe, sur les frontières, sur le patriotisme économique même. C’est une idée qui nous revient de droit", s’est-il contenté de glisser. "On va tout simplement faire preuve de bon sens", a-t-il conclu.