Cohn-Bendit soutient Zemmour "au nom de la liberté"

  • A
  • A
Cohn-Bendit soutient Zemmour "au nom de la liberté"
@ PASCAL GUYOT / AFP
Partagez sur :

Depuis son éviction d’i-Télé, le polémiste a reçu nombre de soutiens venant de l’extrême-droite. Mais pas seulement.

L’INFO. La chaîne d'informations en continu i-Télé a annoncé vendredi soir son intention de mettre fin à l'émission Ça se dispute dans laquelle intervenait Eric Zemmour, au cœur d'une vive polémique après des propos controversés sur l'islam. Depuis, le Front national a volé au secours du polémiste, Louis Aliot, vice-président du mouvement, allant même jusqu’à annoncer son intention de boycotter désormais la chaîne d’info. Des soutiens attendus. Celui de Daniel Cohn-Bendit l’était beaucoup moins.

>> LIRE AUSSI - iTélé tourne le dos à Eric Zemmour

zemmour

"C'est un des grands intellectuels du Front national". L'ancien député européen Daniel Cohn-Bendit, également chroniqueur sur Europe 1, a ainsi déclaré samedi qu'il se devait de soutenir la présence d'Eric Zemmour "dans l'espace public que cela me fasse mal ou pas". "Le problème c'est que Zemmour existe non seulement en tant que Zemmour mais c'est un des grands intellectuels du Front national, et le FN existe dans la France profonde ou pas. Comme je défends la proportionnelle et le droit du FN a être representé à l'Assemblée nationale, je me dois de défendre la présence de Zemmour dans l'espace public que cela me fasse mal ou pas", a-t-il déclaré à l'AFP.

>> LIRE AUSSI - Eric Zemmour condamné pour incitation à la haine raciale

"Faut-il le laisser dire ses insanités ?". Et l’une des figures de Mai-68 de conclure : "Les journalistes ont des problèmes avec Zemmour, je les comprends. Faut-il le laisser dire ses insanités ? Je pencherais à dire oui, même si j'avoue que souvent c'est insupportable. Au nom de la liberté et de la diversité dans les medias".