Ce que François Hollande dira lors de ses vœux

  • A
  • A
Ce que François Hollande dira lors de ses vœux
Partagez sur :

VOEUX PRÉSIDENTIELS - Le président de la République consacrera une large partie de son allocution du 31 janvier à la lutte contre le terrorisme.

Passage obligé de la fin d'année, les vœux du chef de l'Etat se teinteront, en 2015, d'un ton particulier. Il y a deux semaines encore, François Hollande pensait consacrer son allocution aux "nouvelles mesures pour l'emploi" promises par l'exécutif après les élections régionales. Mais la lutte contre le chômage devrait finalement céder la place aux thématiques sécuritaires et de défense.

Terrorisme et état d'urgence. Contexte oblige, François Hollande devrait mettre l'accent sur la lutte contre le terrorisme et l'état d'urgence. Alors que son projet de loi de réforme constitutionnelle, qui contient notamment l'extension de la déchéance de nationalité, provoque d'importants remous dans son propre camp politique, le chef de l'Etat profitera de ses vœux pour réaffirmer sa détermination à mener ce texte au bout. Louant la persévérance dans les réformes, il devrait appeler les Français à puiser dans les épreuves de cette année 2015, marquée par les attentats de janvier et de novembre, pour avancer ensemble malgré le traumatisme.

Un discours écrit de sa main. Cette allocution, qui devrait durer entre 7 et 8 minutes, François Hollande l'a écrite lui-même, sans l'aide de ses habituels conseillers. Elle sera enregistrée quelques heures avant sa diffusion, jeudi, dans le salon Napoléon III de l'Elysée. Un choix mûrement réfléchi, puisque c'est dans cette même pièce que le président avait pris officiellement la parole après les attaques terroristes de janvier, puis celles du 13 novembre. Ce symbole doit lui permettre de se donner toute la stature dont il sait qu'il aura besoin dans la dernière ligne droite de son quinquennat, à commencer par la bataille de sa réforme constitutionnelle.