Nicolas Sarkozy officialise (enfin) son retour

  • A
  • A
Nicolas Sarkozy officialise (enfin) son retour
@ REUTERS
Partagez sur :

COME-BACK - L'ancien président de la République Nicolas Sarkozy annonce sa candidature à la présidence de l'UMP

L'INFO. Cette fois, c'est officiel. Depuis des semaines, son come back était devenu une évidence. Vendredi après-midi, Nicolas Sarkozy a mis un terme au suspense en annonçant son retour et sa candidature à la présidence de l'UMP sur sa page Facebook. "C’est au terme d’une réflexion approfondie que j’ai décidé de proposer aux Français un nouveau choix politique", écrit Nicolas Sarkozy. "Je suis candidat à la présidence de ma famille politique", précise-t-il. L'ancien chef de l'état devrait donner plus de détails sur cette décision dans un entretien télévisé dans le JT de 20 heures de France 2, dimanche soir. 



>>> Les 5 phrases marquantes : 

• Ce qu'il dit des Français.  "J’ai vu monter comme une marée inexorable le désarroi, le rejet, la colère à l’endroit du pouvoir, de sa majorité mais plus largement de tout ce qui touche de près ou de loin à la politique".

• L'annonce. "Je suis candidat à la présidence de ma famille politique". 

• Le calendrier. "Je proposerai de la transformer de fond en comble, de façon à créer, dans un délai de trois mois, les conditions d’un nouveau et vaste rassemblement qui s’adressera à tous les Français, sans aucun esprit partisan". 

• Son amour de la France. "J’aime trop la France" [...] "On ne fait rien de grand sans l’unité de la nation. On ne fait rien de grand sans espérance, sans perspective".

• Sa volonté de rassemblement. "Pour construire une alternative crédible, il nous faut donc bâtir la formation politique du XXIème siècle. Je le ferai avec le souci du plus large rassemblement, la volonté d’apaiser les tensions, et en même temps de susciter l’intérêt passionné de tous ceux qui ne peuvent se résoudre à l’abaissement de la France". 

sarkozy 1280

© Reuters

>>> Son retour sur Facebook, tout sauf un hasard. Il n'avait plus rien posté sur sa page Facebook depuis le 16 juillet dernier. Un court message pour relayer son entretien accordé à Paris Match. Depuis, plus rien. Les 940.000 personnes qui le suivent sur Facebook ont donc vu son mur se réveiller, vendredi après-midi. Et ce n'est pas un hasard si l'ancien président a choisi le réseau social pour annoncer son retour. Depuis sa première candidature à l'élection présidentielle en 2007, Nicolas Sarkozy a toujours pris soin de ses internautes. Vendredi, il leur a même accordé la primauté de son annonce. 

>>> Un ancien président en campagne. D'ici au 29 novembre, date du scrutin interne, où plus de 260.000 adhérents sont invités à voter par internet, Nicolas Sarkozy va multiplier les déplacements à travers la France. Selon le Parisien, il devrait tenir son premier meeting de campagne mercredi ou jeudi dans le Nord. 

>> A LIRE AUSSI - Comment Sarkozy va dérouler sa campagne

>>> Objectif reconquête. Toujours aussi populaire chez les sympathisants de droite, Nicolas Sarkozy va devoir se battre pour séduire à nouveau les Français. Et pour cause, deux Français sur trois ne souhaitent pas qu'il soit candidat à l'élection présidentielle de 2017, selon un sondage Ifop-Fiducial pour Paris Match et Sud Radio publié mercredi dernier. 

>> LIRE AUSSI - Comment l'exécutif se prépare à affronter Sarkozy