Budget de la Défense : Le Drian met en garde

  • A
  • A
Budget de la Défense : Le Drian met en garde
Partagez sur :

GROS SOUS - Le budget de la Défense sera-t-il raboté ? Jean-Yves Le Drian a alerté Manuel Valls sur la question. L’Élysée tranchera "dans les prochaines semaines".

La lettre de Jean-Yves Le Drian. Il y a une semaine, au micro d’Europe 1, Manuel Valls avait une nouvelle fois tenté d'éteindre la controverse sur d’éventuelles nouvelles coupes dans le budget de la Défense tout en admettant que les armées auraient des "ajustements" à faire "ici ou là" pour que la France atteigne ses objectifs. Une explication qui n’a visiblement pas rassuré à 100% le ministre concerné, Jean-Yves Le Diran, qui s’est fendu d’une lettre sur la question adressée à Manuel Valls. Une lettre publiée jeudi soir par Le Figaro.

"La Défense ne peut absorber une perte de crédits en 2014, ni sur sa masse salariale, ni sur ces crédits de fonctionnement", met en garde Jean-Yves Le Drian, selon les propos rapportés par Le Figaro. "De telles contraintes 'impactent l'entraînement des armées, déjà inférieur aux normes internationales', souligne-t-il encore. Quant aux crédits d'infrastructures, 'sous-dotés', ils conduisent le ministre à 'faire étudier actuellement un plan pour les réhabilitations les plus impérieuses'", liste encore le journal.

Un dossier très sensible. L'exécutif est la cible de critiques depuis plusieurs jours de la part de l'opposition, notamment depuis que Xavier Bertrand, député UMP de l'Aisne, l'a accusé de préparer en cachette des coupes dans le budget de la Défense, à hauteur de deux milliards d'euros par an pendant trois ans. "Une loi de programmation militaire (LPM) a été votée, elle doit s'appliquer pendant cinq ans, elle reste totalement valable", a promis de son côté Manuel Valls, ajoutant que "ça ne veut pas dire qu'il ne peut pas y avoir ici ou là des ajustements".

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460

INTERVIEW E1 - Valls : "la loi de programmation militaire reste valable"
DÉCRYPTAGE - Budget de l’armée : coupes ou pas coupes ?