Brice Hortefeux : "La primaire, première et dernière ! C’est mon opinion"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

L'ancien ministre de Nicolas Sarkozy a fustigé le système des primaires, responsable selon lui de la disparition de la droite au second tour.

INTERVIEW

Pour la première fois depuis 1958, le candidat de la droite est éliminé dès le premier tour de l’élection présidentielle. Pour Brice Hortefeux, ancien ministre de l’Intérieur de Nicolas Sarkozy, sa famille politique subit les conséquences du système des primaires, contraire au fonctionnement traditionnel de la Vème République, selon lui. "La primaire, première et dernière ! C’est mon opinion", a -t-il déclaré au micro d'Europe 1 mardi.

Les "deux grands courants d’opinion" balayés. "Comment persévérer dans un système qui aboutit à ce que les deux candidats qui se sont pliés à l’exercice de la primaire soient éliminés dès le premier tour, et que les deux candidats qui s’en sont totalement exonérés soient, aujourd’hui, les gagnants du premier tour ?", a interrogé le sarkozyste. "Comment expliquer, comment continuer avec un système qui aboutit à ce que les deux grands courants d’opinion de la Vème République soient aussi balayés dès le premier tour ?", ajoute-t-il, avant de marteler encore une fois : "Je vous le dis : primaire, première et dernière !".