Béziers : les musulmans "déçus" par la nouvelle polémique de Ménard

  • A
  • A
Béziers : les musulmans "déçus" par la nouvelle polémique de Ménard
@ REMY GABALDA / AFP
Partagez sur :

La communauté musulmane de Béziers (Hérault) s'est dit samedi "déçue et triste" après les propos du maire proche du Front national, Robert Ménard. Celui ci n'a pas apprécié que des musulmans protègent la messe de Noël à l'église de la Devèze, et l'a fait savoir dans un communiqué publié sur les réseaux sociaux, comparant notamment les musulmans à "des pyromanes protégeant un incendie".

Le maire "prend chaque initiative pour faire le buzz". "Je suis très triste pour la communauté chrétienne et la communauté musulmane, pour tous ceux qui ce soir-là nous ont souri", a regretté le président de l'association Esprit libre et cultures solidaires, Mehdi Roland, qui s'est également dit "très en colère". "Cette polémique, on la vit un peu mal. Ça fait des années, bien avant que Robert Ménard soit ici, qu'on fait des efforts pour l'interreligieux. C'est un peu dommage que tout ce travail soit toujours sapé", a-t-il ajouté. Le maire "prend chaque initiative pour faire le buzz et non pour travailler sur la ville", a estimé Omar Katiri, membre de l'association, avouant être "déçu" par la polémique.

Un groupe composé notamment de membres de l'association culturelle des Français musulmans de Béziers et de l'association Esprit libre et cultures solidaires s'était rendu jeudi, à l'occasion de la messe de minuit, à l'église de la Devèze puis à la cathédrale Saint-Nazaire. "Une initiative citoyenne" pour "surveiller les voitures et regarder ce qu'il se passait" et "délivrer un message de paix".